Sélection

Historique et principes

Un concours de sélection, ouvert aux élèves de 10 à 13 ans des cantons participants (Vaud, Jura, Genève, Valais et Neuchâtel, mais aussi Fribourg, Berne et la France voisine), est organisé chaque année. Les enfants doivent passer un examen de concours analogue à celui utilisé aux Etats-Unis (le SAT), lequel a fait ses preuves en tant qu’instrument de sélection d’élèves à très haut potentiel en mathématiques.  Pour les élèves américains en fin de scolarité, le SAT sert surtout à mesurer leurs connaissances mathématiques.  Par contre, il s’est avéré (voir les pages 98 et 99 de l’article 1 de la Bibliographie) que le SAT mesure très bien l’intuition mathématique profonde de l’enfant très hautement doué, mais qui possède encore peu de connaissances mathématiques formelles.  Les études américaines ont montré que l’âge est le facteur clé pour déterminer le potentiel de l’enfant, c’est pourquoi la sélection des élèves du Cours Euler est basée sur une échelle qui tient compte finement de l’âge des participants.

Le premier concours a eu lieu en octobre 2008, le deuxième en juin 2009. Pour plus de détails, veuillez s’il vous plaît voir sous la rubrique Concours 2008 et Concours 2009.  Depuis, le concours a lieu annuellement au printemps, fin avril ou début mai. Les dates précises sont mentionnées sous la rubrique Concours.

Le concours est ouvert aux enfants des 8ème et 9ème années scolaires Harmos des cantons romands. Dans des cas exceptionnels nous acceptons aussi des enfants qui terminent leur 7ème année scolaire, mais font preuve d’un talent mathématique hors du commun, et aussi des enfants qui terminent leur 10ème année scolaire s’ils sont capables de combler leurs lacunes pour entrer directement en deuxième année de notre programme. Pour des enfants scolarisés en France voisine, il faut traduire les années Harmos 9H, 10H et 11H (dernières années d’école obligatoire) par les années de collège cinquième, quatrième et troisième. Notre deuxième cycle de trois ans qui se déroule dans le canton de Vaud pendant les trois années de gymnase correspond au lycée français (seconde, première et terminale).

Photo: M. Miklos, concours 2019, Lausanne