Faculté des sciences de la vie

Cultive l’éducation, la recherche et l’innovation à l’interface de l’ingénierie et de la biologie pour faire progresser la compréhension du monde vivant et résoudre les problèmes biomédicaux.
3D model of dendritic spines (purple) making synapses with axons containing vesicles (yellow). Background shows electron microscope image of brain tissue. ©EPFL-Graham Knott

Modèle 3D d'épines dendritiques (violet) produisant des synapses avec des axones contenant des vésicules (jaune). L'arrière-plan montre une image au microscope électronique du tissu cérébral. © EPFL – Graham Knott

Jeremy Wong working at an anaerobic gas tight chamber, where he gros bacterial biofilms © J. Wong 2021 EPFL

"Avec un iPhD, on s'amuse deux fois plus"

— Jeremy Wong est étudiant iPhD de troisième année. Il travaille dans les laboratoires des professeurs Alexandre Persat et Tom Ian Battin, respectivement à la Faculté des sciences de la vie (SV) et à la Faculté de l’Environnement Naturel, Architectural et Construit (ENAC) de l’EPFL. Originaire du Canada et ayant ses racines à Hong Kong, Jeremy Wong s’est orienté vers la biologie après une licence de chimie. Lorsqu’il n’est pas au laboratoire, il admire les couchers de soleil au sommet des montagnes valaisannes, joue du violon et de l’harmonica, fabrique des pièces miniatures en pâte polymère et confectionne des gâteaux et des biscuits pour ses collègues de laboratoire, qu’il considère comme les cobayes les plus amicaux pour ses nouvelles expériences culinaires.

Andrew Oates et Georg Fantner © Alain Herzog 2021 EPFL

« C'est notre devoir de partager nos compétences »

— Georg Fantner et Andrew Oates, respectivement professeur et doyen de faculté à l’EPFL, ont récemment publié un article sur l’importance du développement de la science ouverte et du partage des savoirs au sein de la communauté scientifique.

Roman Chrast © 2021 EPFL / Aurélien Tock

«Simplifier les ressources et améliorer nos performances»

— Roman Chrast a rejoint la Faculté des sciences de la vie de l’EPFL quelques jours avant le confinement de 2020 en tant que coordinateur de nos plateformes technologiques. Il nous partage sa vision, son rôle et ses défis.

Toutes les actualités

Nous sommes…
…et

Notre mission

EPFL students working on portable biosensor

Education

Nous formons des ingénieurs en sciences de la vie avec une solide base polytechnique. Nos étudiants acquièrent une formation pluridisciplinaire et étudient la biologie conjointement avec l’ingénierie, les sciences fondamentales et l’informatique. Nous offrons un programme de bachelor et master en ingénierie des sciences du vivant, ainsi que quatre programmes de doctorat en biotechnologies et bio-ingénierie, en biologie computationnelle et quantitative, approches moléculaires du vivant et en neurosciences.

Recherche

Nos groupes de recherche opèrent à l’interface de la biologie, des sciences fondamentales, de l’informatique et l’ingénierie. Cet environnement interdisciplinaire stimule la recherche innovante pour répondre aux questions fondamentales des sciences biologiques. Des plateformes technologies et une infrastructure de pointe soutiennent nos scientifiques à repousser les limites du savoir dans les domaines du développement, des neurosciences, de l’immunologie, du cancer, des maladies infectieuses et de la bio-ingénierie.

Prosthetic hand feels objects

Innovation

Nous cultivons un climat créatif d’exploration et d’application des compétences et des technologies au profit de l’Humanité. Le programme phare d’encouragement à l’innovation, Catalyze4Life, facilite l’avancement du savoir-faire scientifique vers les mises en pratique. Le maintien d’un dialogue constructif et ouvert entre la science, l’industrie et la société civile est au cœur de nos préoccupations.

Quatre questions à Andy Oates

Regarder la vidéo

«Être au sein d’une école technique nous offre plein d’opportunités». Regarder notre interview avec le nouveau doyen de la Faculté des sciences de la vie, Andy Oates.