Conditions de réussite du Master

Conditions de réussite du cycle Master

Le cycle Master est composé de plusieurs blocs et groupes. Chaque bloc ou groupe vaut un certain nombre de crédits ECTS. Chaque bloc ou groupe contient une ou plusieurs matières. Chaque matière vaut un certain nombre de crédits ECTS. Le cycle Master complet vaut 60 ou 90 crédits ECTS, selon le plan d’études. Dans le cas d’un cycle à 60 crédits ECTS, l’inscription à un mineur ou à une spécialisation fait passer le total du cycle à 90 crédits ECTS.

Un bloc est réussi (et dès lors tous les crédits associés avec ce bloc sont acquis) lorsque toutes les matières qu’il contient ont été examinées au moins une fois et que la moyenne pondérée du bloc est égale ou supérieure à 4,00.

Un groupe est réussi quand suffisamment de matières sont réussies (note finale égale ou supérieure à 4,00) dans le groupe pour atteindre le nombre de crédits associés avec le groupe. Bien qu’une moyenne soit calculée, elle n’a pas d’influence sur la réussite du groupe.

Les matières échouées (note finale inférieure à 4,00) dans un bloc ou groupe échoué ne peuvent être répétées qu’une seule fois, durant l’année académique qui suit l’examen échoué. Les matières réussies (note finale égale ou supérieure à 4,00) et les matières échouées dans un bloc ou groupe réussi ne peuvent pas être répétées.

Pour réussir un cycle Master à 60 crédits ECTS, un étudiant doit avoir acquis tous les crédits requis à la fin du quatrième semestre après l’admission au cycle MasterPour réussir un cycle Master à 90 crédits ECTS, un étudiant doit avoir acquis tous les crédits requis à la fin du sixième semestre après l’admission au cycle Master.

Conditions de réussite du projet de Master

Le projet de Master dure un semestre et vaut 30 crédits ECTS. Il doit être réussi dans un délai de deux semestres à compter de l’admission au projet de Master (au plus tard dès la réussite du cycle Master). En cas de seconde tentative au projet de Master, un sujet différent de la première tentative doit être choisi.

Questions/Réponses


Que se passe-t-il si je ne me présente pas à une épreuve ?

Une absence non justifiée à un examen est sanctionnée par un NA (non acquis). Ceci compte comme une tentative échouée de réussir la matière. Pour les matières évaluées par plusieurs épreuves, les épreuves manquées sont notées 0,00 et la note finale est calculée normalement. Si cette note finale est inférieure à 1,00, la matière est également notée NA.

Un bloc ne peut pas être réussi si une ou plusieurs matières de ce bloc est notée NA. Ces matières doivent être répétées pour que le NA soit remplacé par une véritable note. En cas de NA à la seconde tentative, le bloc est définitivement échoué. Dans le cas d’un bloc obligatoire, ceci conduit à l’échec définitif du cycle Master.

Les NA n’ont pas d’influence particulière sur la réussite des groupes, pour autant que vous puissiez répéter la matière ou en suivre une autre pour acquérir les crédits exigés.

Quand puis-je répéter une branche que j'ai échouée ?

Vous ne pouvez répéter une matière échouée que durant l’année académique qui suit directement celle du premier échec à cette matière. Passé ce délai, le résultat de la première tentative devient définitif.

Le résultat de la seconde tentative remplace définitivement celui de la première tentative, même s’il est inférieur. Il n’est pas possible de conserver le premier résultat après la seconde tentative.

Que se passe-t-il en cas d'échec dans une matière optionnelle ?

Comme les matières obligatoires, les matières optionnelles peuvent être répétées l’année académique suivant immédiatement le premier échec. Vous pouvez également choisir de présenter une autre matière optionnelle dans le même groupe ou bloc. Dans tous les cas, le résultat final de chaque matière sera visible sur votre bulletin de notes final, y compris celles que vous avez échouées.

Comment puis-je combiner mon projet SHS avec un stage ou un projet de Master hors EPFL ?

Si vous n’avez absolument pas la possibilité d’effectuer votre projet SHS en raison d’un stage ou d’un projet de Master hors EPFL au printemps, vous pouvez soit retarder ce projet d’une année, soit (avec l’accord de l’enseignant et du Collège des Humanités) condenser les deux semestres de SHS (cours et projet) sur le semestre d’automne.

Puis-je commencer le projet de Master sans avoir terminé le cycle Master ?

Oui, mais seulement si :

  • il ne manque pas plus de 8 crédits ECTS dans votre cycle Master ;
  • vous avez effectué toutes les matières qui sont des pré-requis pour le projet de Master (comme le stage d’ingénieur, l’énoncé théorique en Architecture, ou la pré-étude en Génie civil) et
  • vous n’êtes pas en échec définitif au cycle Master.

La période durant laquelle vous avez commencé votre projet de Master mais pas encore terminé le cycle Master compte à la fois dans la durée maximale du cycle Master et dans celle du projet de Master. De plus votre note de projet de Master ne vous sera pas communiquée avant la réussite de votre cycle Master.