Les défis du développement durable pour l’ENAC

Globe dans une main

©Freepik

L’évolution démographique, la raréfaction des ressources naturelles et le changement climatique engendrent des défis majeurs pour l’avenir de notre planète.

En Suisse comme ailleurs, des questions telles que l’entretien et le renouvellement des infrastructures, l’urbanisation rapide, les modes de vie énergivores et la menace d’effondrement des écosystèmes doivent être traitées de manière holistique, en tenant compte des enjeux sociaux et technologiques.

Regroupant sous son toit l’architecture, le génie civil et les sciences et ingénierie de l’environnement, l’ENAC est une faculté unique en son genre, parfaitement positionnée pour relever ces défis. Elle a ainsi la capacité et la responsabilité de proposer des visions et des solutions innovantes et inclusives.

Trois axes de travail pour la durabilité

L’ENAC se donne pour but d’agir pour favoriser une transition socio-écologique en tant qu’acteur scientifique majeur, en travaillant sur les axes stratégiques suivants:

1. Le changement climatique

Développer les connaissances, les technologies et les outils afin d’adapter nos fonctionnements pour anticiper et atténuer les effets du changement climatique.

Pour relever ce défi, l’ENAC collabore avec le Centre de l’énergie (CEN) et a cofondé le Centre Climact.

2. La digitalisation

Faire de la transformation digitale un vecteur de durabilité dans les domaines du design, de la construction et du monitoring des réseaux techniques et territoriaux et de l’environnement construit.

Pour relever ce défi, l’ENAC a mis sur pied le Cluster “Digitalisation des infrastructures et des villes” et collabore avec le Centre pour l’intelligence des systèmes (CIS)  et le Centre de Transport (TRACE)

3. L’urbanisation

Repenser les relations entre mobilité et proximité, production d’énergie et efficience, écologie urbaine et cohésion sociale pour faire de nos espaces urbains des territoires durables et cohérents en plaçant l’humain au cœur des démarches de planification.

Pour relever ce défi, l’ENAC a mis sur pied le Cluster “Territoires durables” et collabore avec le Centre Habitat et le Smart Living Lab.

Une approche interdisciplinaire

Pour répondre à ces défis, l’ENAC a mis en place un programme scientifique ambitieux qui permettra de répondre aux attentes des acteurs politiques, économiques et sociaux en matière de formation des générations futures, de recherche, d’innovation technologique et de transfert de connaissances.

Ce programme scientifique nécessite une approche interdisciplinaire, car les défis sont complexes et demandent des compétences multiples.

Sur le plan de la recherche, nos actions comprennent :

  • La définition de deux clusters thématiques.
  • Le développement de projets au sein de différents centres de recherche spécialisés.
  • La mise sur pied de l’association FUSTIC permettant une intelligence collective avec des partenaires publics et privés et de créer un réseau thématique national.

Sur le plan de l’enseignement, différentes initiatives permettent de développer une approche globale du savoir et de faire dialoguer les disciplines:

  • Des enseignements interdisciplinaires.
  • Une offre de mineurs interdisciplinaires.
  • Des fablab comme le Student Kreativity and Innovation Laboratory (SKIL).

Interdisciplinarité dans la recherche

Interdisciplinarité dans l’enseignement

Outils interdisciplinaires

Visualisez les liens entre les différentes unités de recherche de l’ENAC

L’interdisciplinarité est au cœur de l’ADN de la faculté ENAC. Utilisez l’affinity map pour découvrir les liens entre les différents laboratoires, centres et chercheur-euse-s