Langage inclusif et non discriminatoire en français

 Langage inclusif en matière de groupe éthnique*

*En français, il faut éviter d’utiliser le mot race. À la place, vous pouvez utiliser les termes caractéristiques phénotypiques ou groupe éthnique.

Utilisez des adjectifs plutôt que des noms pour décrire une personne et sa situation. Veillez à éviter certains termes problématiques tels que ceux ci-dessous :

Évitez cela   Essayez

Une personne coloré·e

Un·e coloré·e

 

Une personne noire

Une personne racisée

Un·e black

  Une personne noire
Groupe racial, minorité visible   Groupe racisé

Langage inclusif vis-à-vis du handicap

Le langage autour du handicap évolue également et nous devons porter une attention particulière aux termes que nous utilisons, afin de ne pas renforcer les stéréotypes et les mythes autour du handicap. Lorsque nous utilisons un langage non discriminatoire à l’égard du handicap, il est important de suivre quelques règles :

Évitez cela   Essayez

Une personne handicapée

 

Une personne en situation de handicap

Adapté aux handicapés

  Sans barrière, sans obstacle
En fauteuil roulant   Utilisateur d’un fauteuil roulant 

Une personne handicapée mentale

 

Une personne avec* une déficience intellectuelle

Une personne handicapée physique

 

Une personne avec* une déficience motrice

Une personne sourde

 

Une personne avec* une déficience auditive

Une personne polyhandicapée

 

Une personne avec* un polyhandicap

Une personne trisomique

 

Une personne porteuse de la trisomie 21

Une personne autiste  

Une personne présentant (ou ayant) un trouble du spectre de l’autisme

Une personne dyslexique

 

Une personne ayant des difficultés d’apprentissage

Une personne malade mentale

 

Une personne avec des troubles de santé mentale


Langage inclusif en matière de genre et d’orientation sexuelle

Il est important d’adopter un nouveau vocabulaire qui considère la diversité liée au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle. Porter une attention particulière aux termes que nous utilisons permet de sortir d’une approche binaire et d’arriver à un « modèle plus organique qui prend en compte les multiples dimensions de la personne humaine ».

L’approche n’est donc pas d’étiqueter les individus, il s’agit plutôt d’utiliser un vocabulaire qui représente l’auto-identification, et qui rend visible la pluralité des individus dans notre société en évolution.

Évitez cela   Essayez

Une personne intersexuelle, “hermaphrodite”

 

Une personne intersexe ou intersexuée

Une personne transexuelle

  Une personne transgenre, trans, transidentitaire
Né en tant que…   On lui a assigné le sexe … à la naissance

Changement de sexe

 

Transition, affirmation du genre

Sexe de naissance

 

Sexe assigné à la naissance

Afficher son homosexualité

 

Dévoiler ou révéler son homosexualité

Avouer son homosexualité

 

Évoquer, parler de son homosexualité

Une famille “normale” et une “atypique”

 

Une famille hétéroparentale et une homoparentale


*Cette page est adaptée de le Guide de Langage Inclusif produit par Amnesty International.