Education

Trois sections pour former les architectes et les ingénieur·es de demain

©EPFL-SAR/EPFL-SGC/EPFL-SSIE

Dans chacune des trois sections de l’ENAC, les étudiantes et étudiants bénéficient de cours d’excellence mondiale qui leur permettent de devenir des spécialistes de leur domaine. Au cours de leur Bachelor, elles et ils acquièrent les fondements sur lesquels reposera la spécialisation de Master choisie.

Section d’architecture (SAR)

La section d’architecture mobilise les capacités synthétiques qui caractérisent le domaine de l’architecture pour répondre aux défis majeurs de la durabilité. Son enseignement est conçu comme une exploration transversale et transcalaire afin d’imaginer de nouvelles façons d’engager de manière critique le design urbain et l’architecture, leurs processus, instruments et technologies dans la transition écologique.

Section de génie civil (SGC)

La section de génie civil place les défis de la durabilité en matière de ressources naturelles, d’urbanisation et de risques au centre de sa formation polytechnique. Elle offre un programme d’enseignement orienté vers la recherche et le développement de structures plus durables, de nouvelles formes d’énergie ainsi que des systèmes de transport et de mobilité optimisés.

Section des sciences et ingénierie de l’environnement (SSIE)

La section des sciences et ingénierie de l’environnement forme des ingénieur·es pour développer des solutions aux problèmes environnementaux tels que le changement climatique, l’épuisement des ressources, la pollution et la perte de biodiversité. Elle offre de solides bases scientifiques et technologiques, tout en intégrant les dimensions humaines, économiques et sociales dans son enseignement.

Enseignement interdisciplinaire

En combinant l’excellence des disciplines et la richesse de l’interdisciplinarité, l’ENAC forme les architectes et les ingénieur·es à exceller dans leur domaine de prédilection et à travailler efficacement avec des professionnel·les d’autres domaines. Cette capacité de collaboration inter- et transdisciplinaire est essentielle pour relever les défis de la durabilité et assurer une innovation continue.

En savoir plus

Programme “Projeter ensemble”

Les étudiantes et étudiants des trois disciplines de l’ENAC travaillent ensemble au sein d’équipes pluridisciplinaires, pour relever des défis complexes liés à la durabilité.

Student Kreativity and innovation Lab (SKIL)

Ce « makerspace » favorise l’apprentissage pratique et la collaboration interdisciplinaire entre les étudiantes et étudiants, permettant à leurs idées, physiques ou numériques, de devenir réalité.

Mineurs interdisciplinaires

L’ENAC héberge trois mineurs interdisciplinaires : Ingénierie pour la durabilité, Design intégré, architecture et durabilité (IDEAS), et Urbanisme et développement territorial.

Formation continue

La mission d’éducation de l’ENAC ne se limite pas à la formation des futur·es professionnel·les. Il est en effet primordial de pouvoir mettre à jour et développer les connaissances des spécialistes en exercice. C’est ce que propose la faculté avec un panel de formations continues.

 

L’actualité de l’éducation à l’ENAC

L'ouvrage est paru aux éditions EPFL Press. © EAST Lab / EPFL

Dormir ensemble, un acte aux nombreux enjeux… architecturaux

— Un ouvrage basé sur l’analyse de plans historiques retrace l’histoire singulière des dortoirs, du Moyen Âge à l’époque contemporaine. Son corpus varié, allant du sous-marin à la cabane de montagne, vise à comprendre l’équilibre à adopter entre intimité et collectivité et à répondre aux défis actuels.

De gauche à droite: Loé Maire, Alexis Barrou, Julie Grieshaber, Jean-André Davy—Guidicelli, Sophie Desbiolles © Xavier Nussbaum 2022 EPFL

5 thèses de Master primées sur l'adaptation au changement climatique

— Le palmarès 2022 du prix Durabilis réunit des travaux individuels portant sur différentes voies pour faire face au réchauffement de la planète, du point de vue technologique côté EPFL et du point de vue culturel côté UNIL. Résumé de leurs travaux et commentaires du jury.

Olivier Lalancette a imaginé le futur de l'ancienne décharge de Lonza, entre Brigue et Viège. © EPFL

Un urbanisme adapté aux événements extrêmes pour le Haut-Valais

— Dans le cadre de son projet de master en architecture à l’EPFL, Olivier Lalancette propose des aménagements légers qui permettraient à l’agglomération de Brigue-Viège-Naters de mieux résister aux sécheresses et aux fortes pluies attendues d’ici 2050. Son étude vise à ouvrir le débat sur le futur de cette région.

Jeremy Morris a créé lui-même des blocs de terre crue durant son étude. © Alain Herzog / 2022 EPFL

Favoriser la terre crue au lieu du béton pour changer de paradigme

— Pour son projet de master en architecture, Jeremy Morris a analysé le cycle des matériaux de construction du canton de Vaud. Son étude montre qu’un usage plus régulier de la terre crue pourrait diminuer l’impact carbone du secteur. L’architecte propose trois mesures pour y parvenir qu’il présentera lors de la Quinzaine de l’Urbanisme de Genève.

L'équipe rebuiLT © 2022 EPFL

rebuiLT, ou comment reconstruire un bâtiment de manière durable

— Le Low-Tech Lab Lausanne est un pôle de l’association Unipoly de l’EPFL depuis 2021 et vise à populariser l’approche «low-tech» déjà répandue dans plusieurs autres universités européennes. Son projet phare, rebuiLT, fait partie des projets interdisciplinaires MAKE de l’EPFL et cherche à réutiliser les éléments d’un bâtiment en démolition pour en faire un pavillon communautaire à Ecublens.

Toute l’actualité de l’éducation à l’ENAC