E. Types – Typologies

Jean Nicolas Louis Durand, Recueil et parallèle des édifices de tout genre, anciens et modernes, 1800
Présentation

La notion de typologie implique une approche disciplinaire de l’architecture, qui est souvent assimilée à la seule étude des permanences. Cependant, certains types, tels que l’immeuble haussmannien, n’ont existé que durant une période et en un lieu donné, mais en un nombre significatif d’exemplaire qui en fait tout de même un type. C’est donc une notion fondée sur la répétition. Par type on désigne une sorte de matrice aux contours flous qui permet de regrouper les bâtiments par familles. Le plan à couloir, ou la cour constituent, par exemple, des types. Le type n’est pas un modèle à reproduire, mais tous les bâtiments appartenant à un type donné, s’ils sont différents dans leur forme et leur espace, partagent pour autant une série de caractéristiques communes qu’il est profitable de connaître. Certains types, tels que le bâtiment à cour, peuvent être considérés comme permanents : une maison à Pompéi, un caravansérail perse du Moyen-âge, un hutong pékinois, ou nombre d’immeubles contemporains ont des caractéristiques communes. On comprend que l’approche typologique est une approche culturelle de l’architecture ; elle implique de connaître son histoire puisqu’elle permet d’établir des relations entre des bâtiments construits dans des espaces temps éloignés les uns des autres. Elle porte donc un regard inclusif sur la discipline. Par ailleurs, elle tend à relativiser l’idée selon laquelle des problèmes sociétaux nouveaux ne peuvent trouver leur solution que dans des inventons architecturales nouvelles, en montrant que si les bâtiments peuvent avoir une variété de formes potentiellement infinies, ils sont issus d’un nombre beaucoup plus limité de types, démontrant ainsi aussi la capacité de résilience des organisations spatiales. In fine, le regard typologique est aussi une invitation à l’invention, mais une invention raisonnée, qui célèbre, en même temps qu’elle relativise, la notion d’auteur. En reconnaissant la validité de certaines solutions éprouvées, la typologie permet d’inventer à bon escient, et d’intégrer dans le flux d’une culture architecturale considérée comme collective, la créativité individuelle.

Présentation d’Eric Lapierre, 6.9.2021

Contenu de la formation
Obligatoire
Atelier Enseignants C
Théorie et critique du projet MA1 ** Gay Menzel 13
Théorie et critique du projet MA1 ** Lapierre 13
UE    
UE U : Cartography ** Maçães E Costa 4
UE X : Experience Design ** Huang 4
Cours    
The Rise of Capitalist Urban Space Aureli 3
Architecture et construction de la ville I ** Gilot 3
Transformation, from theory to practice of change** Declerck 3
Visions et Utopies ** Braghieri 3
Conseillé
Atelier    
Théorie et critique du projet MA2 Gay Menzel 13
Théorie et critique du projet MA2 Lapierre 13
UE    
UE N : Constructing the view Schaerer 4
Cours    
Architecture et construction de la ville II Gilot 3
Caractères architecturaux et urbanismes de l’Islam Gachet 3
Projets métaphoriques : d’Archizoom à Koolhaas Gargiani 3
Urbanisme en Asie Ferrari / Graezer-Bideau 3
Urbanisme et territoires Drevon / Kaufmann / Messer 3
     
** obligatoirement un des cours, tous pouvant être suivis, et obligatoirement une des unités d’enseignement et un des ateliers de projet.