Institut d’ingénierie civile IIC

Au cours des prochaines décennies, les ingénieurs civils devront faire face à des défis sans précédent. Pour les relever, ils nécessiteront des compétences scientifiques du plus haut niveau. La croissance de la population urbaine, la pénurie des ressources et le changement climatique créeront un environnement où la pratique traditionnelle du génie civil sera inadaptée. Si les ingénieurs civils ont aspiré pendant des siècles à faire «plus avec moins», ils devront désormais agir de manière proactive dans des contextes rendus exigeants par l’incertitude environnementale et la disponibilité restreinte des matériaux.

La mission de l’Institut d’ingénierie civile à l’EPFL est d’associer une expertise pluridisciplinaire à des infrastructures expérimentales de classe mondiale pour obtenir des résultats scientifiques majeurs. Elle consiste par ailleurs à développer des ressources d’apprentissage avancées ainsi qu’à assurer un transfert approprié de l’innovation et de la technologie à la prochaine génération d’ingénieurs. Ceux-ci deviendront soit des spécialistes soit des collaborateurs de spécialistes de l’EPFL ou d’ailleurs, afin de répondre aux besoins de la société en améliorant la qualité de vie, réduisant l’impact environnemental et diminuant les coûts des cycles de vie.

L’Institut d’ingénierie civile de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne mène des recherches dans les trois disciplines fondamentales du génie civil (structures et matériaux, transports et mobilité, géosystèmes et ressources naturelles) ainsi que dans des domaines à la jonction de l’ingénierie de l’environnement (fluides) et de l’architecture (physique du bâtiment).

Les travaux réalisés dans nos laboratoires et nos groupes spécialisés favorisent l’excellence dans la recherche fondamentale et la recherche appliquée.

Nous disposons d’infrastructures expérimentales exceptionnelles, qui peuvent être testées à petite comme à large échelle dans nos halles expérimentales.

Grâce à l’établissement d’une antenne valaisanne (EPFL Valais) et d’une antenne fribourgeoise (EPFL Fribourg – Smart Living Lab), l’Institut d’ingénierie civile connaît une croissance prometteuse.

Voir l'intérieur des matériaux jusqu'à une résolution de 0,5 micron

— En ajoutant un second générateur de rayons X à son système de tomographie «Ultratom» déjà unique en Suisse, l’EPFL produit des images de l’intérieur de matériaux à très haute résolution. Le potentiel de cet équipement sera présenté lors de portes ouvertes destinées en particulier aux doctorants de l’école, le 17 avril 2019.

PhD Dan Assouline: IA explore le potentiel des énergies renouvelables

— Le titre de docteur ès Sciences a été décerné à Dan Assouline pour son travail d'évaluationdu potentiel des énergies renouvelables en Suisse à l'aide de méthodologies combinant l'Apprentissage Automatique et des Systèmes d'Information Géographique. Réalisé sous la direction de la Dr. Nahid Mohajeri et du Prof. Jean-Louis Scartezzini du Laboratoire d'Energie Solaire et de Physique du Bâtiment de l'EPFL, ce travail de recherche a produit des méthodes et cartographies fort utiles à l'élaboration de stratégies énergétiques régionales. Par ailleurs, les estimations faites pour la Suisse laissent entrevoir qu'il est en effet possible de couvrir les besoins énergétiques du pays uniquement par des sources renouvelables.

Plongée dans la vie très organisée des grands pendulaires

— Comment les familles de grands pendulaires dont les deux parents travaillent s’en sortent-elles face à des rythmes de vie particulièrement soutenus? Un chercheur de l’EPFL relève dans un ouvrage leurs stratégies et les situations à risque.

Toutes les actualités