Institut d’ingénierie civile IIC

 

Au cours des prochaines décennies, les ingénieurs civils devront faire face à des défis sans précédent. Pour les relever, ils nécessiteront des compétences scientifiques du plus haut niveau. La croissance de la population urbaine, la pénurie des ressources et le changement climatique créeront un environnement où la pratique traditionnelle du génie civil sera inadaptée. Si les ingénieurs civils ont aspiré pendant des siècles à faire «plus avec moins», ils devront désormais agir de manière proactive dans des contextes rendus exigeants par l’incertitude environnementale et la disponibilité restreinte des matériaux.

La mission de l’Institut d’ingénierie civile à l’EPFL est d’associer une expertise pluridisciplinaire à des infrastructures expérimentales de classe mondiale pour obtenir des résultats scientifiques majeurs. Elle consiste par ailleurs à développer des ressources d’apprentissage avancées ainsi qu’à assurer un transfert approprié de l’innovation et de la technologie à la prochaine génération d’ingénieurs. Ceux-ci deviendront soit des spécialistes soit des collaborateurs de spécialistes de l’EPFL ou d’ailleurs, afin de répondre aux besoins de la société en améliorant la qualité de vie, réduisant l’impact environnemental et diminuant les coûts des cycles de vie.

L’Institut d’ingénierie civile de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne mène des recherches dans les trois disciplines fondamentales du génie civil (structures et matériaux, transports et mobilité, géosystèmes et ressources naturelles) ainsi que dans des domaines à la jonction de l’ingénierie de l’environnement (fluides) et de l’architecture (physique du bâtiment).

Les travaux réalisés dans nos laboratoires et nos groupes spécialisés favorisent l’excellence dans la recherche fondamentale et la recherche appliquée.

Nous disposons d’infrastructures expérimentales exceptionnelles, qui peuvent être testées à petite comme à large échelle dans nos halles expérimentales.

Grâce à l’établissement d’une antenne valaisanne (EPFL Valais) et d’une antenne fribourgeoise (EPFL Fribourg – Smart Living Lab), l’Institut d’ingénierie civile connaît une croissance prometteuse.

 

Grâce à des capteurs repartis sur les planchers, il est possible d'enregistrer les vibrations du sol provoquées par les pas.© 2020 EPFL Alain Herzog

Détecter les occupants d'un bâtiment grâce aux vibrations du sol

— Grâce à des capteurs posés dans les planchers, il est possible de détecter et suivre les déplacements des occupants d’un bâtiment. Cette méthode développée à l’EPFL pourrait notamment être utilisée pour la sécurité dans les EMS ou la gestion énergétique des bâtiments.

© 2014 Matthias Ripp

Pandémie et fractures numériques

— Dans un texte publié pour SciencesPo, Jean-François Lucas, docteur en sociologie, chercheur associé au Laboratoire de sociologie urbaine (LASUR) de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et expert au sein du cabinet d’études Chronos, passe en revue les différentes inégalités d’accès aux services digitaux que couvre l’expression de « fracture numérique », qu’elles soient d’ordre matérielles, sociales ou économiques, mises en exergue par le confinement.

© 2020 EPFL

Suisse Innovation Tech4Impact : Six projets récompensés

— Près de 100 équipes de projets ont répondu au premier appel d’offres de Switzerland Innovation et de ses partenaires du monde économique suisse. Parmi les participants six projets ont été sélectionnés sur la base de leur degré d’innovation, de durabilité et de technologie. Les thèmes des projets récompensés vont de la réduction de la consommation d’eau à la production de chaleur à partir d’énergie renouvelable, en passant par l’amélioration de la revalorisation des déchets électroniques. 

Toutes les actualités