Systèmes de communication

À l’ère d’Internet, la circulation d’informations ne cesse d’augmenter à une vitesse vertigineuse: données, photos, musique ou encore vidéos s’échangent sans cesse. Les réseaux de communication permettent à ces informations de circuler presque instantanément autour du globe. Si ce monde s’appuyant sur les systèmes de communication paraît simple d’usage, l’étude de cet univers subtil à la croisée des mathématiques, de l’informatique et du génie électrique est aussi complexe que fascinante. Étudier les systèmes de communication, c’est être au cœur des défis de notre société.

Accéder à l’information partout en dépit des bruits et interférences, la partager et l’utiliser, la coder, concevoir des réseaux fiables et efficaces, assurer la sécurité lors de transmission d’informations, protéger les utilisateurs grâce au cryptage de données, capter et traiter les sons et les images: la diversité des cours proposés dans le cadre de cette formation est à l’image de notre société.

Aujourd’hui, ce sont toutes les sciences qui sont profondément bouleversées par les méthodes issues de l’informatique et des systèmes de communication. C’est pourquoi les études en systèmes de communication permettent de transférer par la suite les connaissances acquises à d’autres domaines.

Les systèmes de communication peuvent être utilisés dans des domaines variés, comme par exemple la surveillance du niveau de pollution: les bus ou les trams en circulation peuvent être équipés de capteurs, qui permettent d’analyser en temps réel la qualité de l’air en ville. Les données récoltées sont ensuite exploitées grâce à des logiciels d’analyse et de simulation des phénomènes, qui sont conçus et développés par les ingénieurs en systèmes de communication.

Présentation du programme

Les piliers de la formation d’ingénieur en systèmes de communication sont les mathématiques, l’informatique, l’électricité et les télécommunications. Ce programme d’études favorise en outre l’opportunité de passer une année dans une université étrangère, qui peut être choisie parmi le grand nombre d’institutions avec lesquelles L’EPFL a de fréquents échanges d’étudiants.

Bachelor: plan d’études simplifié

Les cours de 1re année sont donnés conjointement aux étudiants en systèmes de communication et en informatique. Ils y reçoivent des bases fondamentales en mathématiques, informatique et sciences de l’information. Un projet leur permet en outre d’établir un premier contact concret avec leur future spécialisation. À la fin de cette année initiale, les étudiants ont la possibilité de rester en systèmes de communication ou de changer de cursus en optant pour l’informatique.

Au cours des 2e et 3e année du cycle Bachelor, les étudiants poursuivent leur formation de base en mathématiques et en physique, ainsi que dans des branches spécifiques, par le biais de cours sur la sécurité des réseaux, le traitement du signal, les circuits et systèmes, ou encore les modèles stochastiques pour les communications.

Master: perspectives

Le programme Master, enseigné en anglais, est aussi vaste que varié. Il se présente sous forme de cours à option et propose plusieurs domaines de spécialisation:

  • Computer engineering
  • Computer science theory
  • Data analytics
  • Foundations of software
  • Cyber security
  • Internet information systems
  • Networking and mobility
  • Signals, images and interfaces
  • Software systems
  • Wireless communication

Informations détaillées

La data science extrait des informations pertinentes par l’analyse de données volumineuses, complexes et souvent hétérogènes. Elle n’est pas seulement un nouveau paradigme de recherche, elle est aussi la source d’applications novatrices dans tous les secteurs de l’économie. L’objectif de ce programme Master est de placer les étudiants au premier plan de ce développement passionnant.

Informations détaillées

En collaboration avec l’ETH Zurich, ce programme Master propose un large éventail de cours, tels que la cryptographie, les méthodes formelles, les systèmes et  la sécurité des réseaux sans fil. Son objectif est de fournir à la fois des connaissances fondamentales et appliquées dans ce domaine en pleine expansion, en mettant à profit les compétences des deux universités.

Informations détaillées

D’autres programmes sont également proposés après la réussite du Bachelor, notamment certains Masters interdisciplinaires.
Plus d’informations sur les programmes d’études Master.


Veuillez noter que les informations concernant la structure des programmes ainsi que les plans d’études simplifiés sont susceptibles d’être ajustés et qu’ils ne sont pas juridiquement contraignants. Seuls les règlements et plans d’études officiels font foi.

Perspectives professionnelles

À la croisée des technologies de l’information et des télécommunications, cette formation émergente permet aux étudiants d’acquérir des concepts fondamentaux qui pourront être réutilisés tout au long de leur carrière. Il est ainsi fréquent pour les diplômés en systèmes de communication de travailler dans des domaines inconnus au début de leurs études: smartgrids, réseaux sociaux et cloud computing étaient par exemple des thématiques inédites il y a une dizaine d’années.

Leur maîtrise de la théorie de l’information et des réseaux leur permet de se positionner en tant qu’experts en traitement efficace, stockage sécurisé et transmission rapide d’immenses quantités de données. De la R&D à la gestion de projet dans des domaines porteurs tels que le big data, les crypto-monnaies ou la sécurité de l’information, les ingénieurs en systèmes de communication bénéficient de perspectives professionnelles étendues.

Ces spécialistes peuvent également créer leur propre entreprise ou encore intégrer un programme doctoral dans l’objectif de se spécialiser ou d’amorcer une carrière académique.


Alumni: que deviennent-ils?

Yannick Do

Mon intérêt pour le web et les réseaux informatiques m'a poussé à étudier les systèmes de communication.

Yannick Do, Bachelor et Master en Systèmes de communication (2009)

Depuis 2011, je travaille en tant que consultant pour un grand cabinet de conseil en technologie. Je suis spécialisé dans tout ce qui est lié à l’architecture technique et la mise en place des infrastructures et processus IT, même si mon rôle évolue à chaque nouveau projet. C’est l’avantage du consulting: il n’y a pas forcement de journée type, chaque jour est différent et offre de nouveaux challenges et opportunités.

À la fin de mes études à l’EPFL en 2009, je suis d’abord parti en stage pendant six mois à l’ambassade de Suisse au Japon pour travailler au bureau des Sciences et Technologies. Là-bas, j’ai été responsable de l’organisation de plusieurs événements liés à l’innovation, ainsi qu’à la promotion de start-ups et PME suisses envers les différents partenaires japonais. En plus de découvrir une nouvelle culture, j’ai beaucoup appris dans le domaine de la collaboration internationale et l’intelligence scientifique. En revenant en Suisse, je suis retourné à l’EPFL pour effectuer mon service civil au laboratoire de topométrie, comme software developer, avant d’intégrer mon poste actuel.

Ce ne sont pas forcément les connaissances techniques pointues que j’ai apprises à l’EPFL que j’utilise au quotidien. Par contre, après des études aussi intenses que celles proposées au poly, j’ai “appris à apprendre” de manière efficace, et je peux me confronter quotidiennement sans crainte à de nouveaux challenges. Pour mon emploi actuel, l’attrait du voyage, les projets d’envergure et les possibilités de développement professionnel m’ont attirés. En tant que junior, j’ai tout de suite été confronté à des responsabilités importantes et eu la chance de pouvoir me développer très rapidement.

Contact

Si vous souhaitez obtenir davantage de détails sur ce programme, veuillez utiliser les contacts ci-dessous:

[email protected]


0041 21 693 66 61