L'architecture

Construire des lieux pour vivre, travailler ou apprendre ; concevoir des espaces en intégrant une réflexion à la fois esthétique et culturelle : l’architecture se caractérise par cette volonté exigeante de servir tout en aspirant à une amélioration de notre cadre de vie.

Une construction s’insère toujours dans un contexte existant et doit être porteuse de sens, ce qui nécessite une réflexion architecturale aussi large que possible.

Dès lors qu’il s’agit de proposer à des habitants des manières de vivre ensemble, de leur offrir des possibilités d’interaction et de partage, l’urbanisme, les sciences humaines et sociales ou l’histoire de l’architecture tiennent naturellement une place centrale, tant dans la formation de l’architecte que tout au long de sa vie professionnelle.

Modeler des volumes, étudier la lumière, oser de nouveaux matériaux ou concevoir une structure constituent autant d’activités dans lesquelles l’architecte doit faire preuve d’une grande créativité. Les enjeux du développement durable, qui passent par exemple par une utilisation parcimonieuse de l’énergie, de l’espace et du sol, font aussi aujourd’hui partie intégrante de sa démarche.

En tant qu’architecte, vous ne vous contentez toutefois pas d’un travail purement conceptuel que vous pouvez réaliser sur une table à dessin ou devant un écran: après avoir élaboré un projet, c’est aussi à vous de préparer sa réalisation et de diriger, tel un chef d’orchestre, l’exécution des travaux qui doivent être menés à bien dans le cadre de délais et budgets fixés. Le champ d’activité des architectes s’est en outre considérablement élargi au cours des dernières années, puisque vous pourrez aujourd’hui exercer vos compétences dans des domaines allant de la gestion du patrimoine à la réhabilitation de sites, en passant par l’expertise immobilière.

On le voit, la formation en architecture se doit de répondre à des problématiques variées. Elle repose sur une approche méthodologique structurée, qui intègre l’interdépendance des échelles d’intervention de l’architecte que sont le territoire, la ville et le bâtiment.

Aujourd’hui, le postulat quasi centenaire du Bauhaus « de la poignée de porte à la ville » se doit donc d’être revu, puisque l’architecte agit dans des domaines toujours plus complexes qui ne se réduisent plus à une discipline, mais font appel à un faisceau de compétences croisées.

Présentation du programme

Les études d’architecture ne sont pas structurées comme celles des autres sections de l’EPFL : leur enseignement repose sur le dialogue permanent entre la théorie et la pratique.
Ainsi, dès la première année, vous suivrez des cours traitant des théories et de l’histoire de l’architecture, de la ville et du territoire, des techniques du bâtiment, des moyens de représentation et de modélisation, tout en travaillant en parallèle à l’atelier où vous apprendrez à développer un projet d’architecture. Les sciences, comme la géométrie et la physique, feront également partie de votre formation. La pratique du « projet d’architecture » vous permettra de mieux comprendre les enseignements théoriques qui en retour viendront nourrir vos réflexions et leur mise en application dans le projet.

C’est dans ces allers et retours que vous forgerez votre démarche, votre personnalité, votre autonomie.

Tout au long de vos études, vous aurez une place de travail personnelle dans un atelier, un accès aux outils informatiques et aux machines de l’atelier des maquettes, une riche bibliothèque à votre disposition, l’opportunité d’entendre de nombreuses conférences touchant les domaines de l’art, des sciences, de l’architecture, des sciences humaines, et de voir sur le campus des expositions à l’avant-garde de ces domaines. Les voyages d’études, les visites de chantier et vos voyages personnels constitueront d’autres éléments importants de votre formation, parce qu’ils vous mettront en contact avec l’oeuvre construit, son contexte bâti, naturel, socioculturel. Ils seront aussi l’occasion d’apprendre la technique du croquis ou de la photo, outils indispensables à l’architecte. Vous devrez par ailleurs effectuer un stage professionnel d’un an entre les cycles du bachelor et du master.

Plan d’études

Veuillez noter que les informations concernant la structure des programmes ainsi que le détail des plans d’étude sont susceptibles d’être ajustés.

Perspectives professionnelles

Votre master en poche, vous pourrez débuter votre carrière en rejoignant un bureau d’architectes. Vous pourrez alors participer aux diverses phases de réalisation de projets (logements, écoles, hôpitaux, stades, etc.). Variées, vos tâches iront du dessin à la réalisation de maquettes, en passant par la supervision de chantiers ou l’élaboration de soumissions et devis.

Plus tard, en tant que chef de projet, vous aurez la responsabilité d’une petite équipe composée de collègues architectes, de dessinateurs et de stagiaires. Il s’agira alors pour vous de coordonner les demandes de votre client et les tâches des mandataires – architectes, ingénieurs, entreprises, bureaux d’études – pour mener à bien des réalisations souvent complexes. Vous pourrez aussi décider de créer, seul ou avec des collègues, votre propre bureau. Certains d’entre vous pourront également intégrer des administrations publiques pour agir dans le domaine de l’architecture, mais aussi dans celui de l’urbanisme ou de la sauvegarde du patrimoine.

Une autre option consiste à approfondir sa formation, en effectuant un travail de doctorat qui ouvre des portes dans l’enseignement et la recherche.

Contact

Vous recherchez davantage de détails sur ce programme ? Dans ce cas, utilisez les contacts ci-dessous :

[email protected]


+41 (0)21 693 32 11