Dangers chimiques

L’utilisation des produits chimiques est soumise à la loi des produits chimiques (Lchim, ref 813.1) et l’ordonnance des produits chimiques (OChim, ref 813.11). L’ordonnance sur la diminution des risques relatives aux produits chimiques (ORRChim, ref 814.81) nomme des types de substances pour lesquels l’utilisation est restreinte ou interdite.Il y a diverses directives techniques éditées par la Commission Fédérale de Coordination pour la sécurité au travail CFST et par la SUVA.

Les dangers chimiques (GHS)

Un danger est toute source potentielle de dommage, de préjudice ou d’effet nocif à l’égard d’une chose ou d’une personne. Si un danger chimique n’est pas reconnu, des accidents peuvent arrivés et nuire à la santé des personnes ou causer des dommages à l’infrastructure.

Le bénéfice de la propriété chimique d’une substance est justement souvent source de danger, il est donc impératif d’apprendre comment utiliser ces substances chimiques de façon sure.

Tout d’abord c’est l’étiquetage des produits qui nous aide à identifier les différents dangers chimiques. C’est un étiquetage harmonisé selon le Globally Harmonised System (GHS) et valable dans tous les pays pour étiqueter et classifier des produits chimiques. Ce système défini le danger physique, pour la santé et pour l’environnement de tous les produits chimiques fabriqués et vendus.

C’est dans la responsabilité d’un producteur ou importateur d’identifier et de communiquer le(s) danger(s) de chaque produit qu’ils fabriquent ou vendent. Et c’est dans la responsabilité de l’utilisateur, donc vous, de comprendre les informations données sur l’étiquetage et la Fiche de Sécurité (FDS).

Le système GHS est conçu pour communiquer des dangers aux utilisateurs; on utilise des pictogrammes pour représenter des dangers. Le système GHS utilise 9 pictogrammes pour alerter visuellement les utilisateurs d’une classe de danger chimique. Ci-dessous, vous trouverez les pictogrammes et les classes de dangers. Pour plus d’information référez-vous au livret ‘what should I know – GHS’ (PDF 48 pages, en anglais) et ‘what should I know – Ochim’ (PDF 25 pages, en anglais).

  • Explosif
  • Auto-réactif
  • Peroxyde organique


  • Gaz compressé
  • Gaz liquéfié
  • Gaz dissolu
  • Gaz réfrigéré et liquéfié
  • Carcinogène
  • Mutagène
  • Toxique pour la reproduction
  • Sensibilisant respiratoire
  • Toxique aux organes cible
  • Toxique par inhalation
  • Inflammable
  • Pyrophorique
  • Auto-chauffant
  • Émet des flammes en contact avec de l’eau
  • Auto-réactif
  • Peroxyde organique
  • Corrosif pour la peau
  • Brûle
  • Dommage aux yeux
  • Corrosif pour les métaux
  • Toxicité aiguë (fatale ou toxique)
  • Oxydant
  • Irritant (peau et yeux)
  • Sensibilisant de la peau
  • Toxicité accru (irritant)
  • Effet narcotique
  • Infection du tracte
  • Dangereux pour la couche d’ozone
  • Dangereux pour le milieu aquatique

Avant de commander un produit chimique, il est important d’identifier le(s) danger(s) associé(s) pour s’assurer des conditions sûres de travail et des contrôles nécessaires dans le laboratoire.

Beaucoup de produits chimiques nécessitent une autorisation avant de pouvoir les commander, les utiliser et les stocker à l’EPFL. Il est judicieux d’inclure ces procédures de commande dans votre processus de gestion pour augmenter la sécurité de votre laboratoire.

A un moment ou un autre de votre travail au laboratoire vous allez utiliser des produits dangereux. Voici la première règle pour travailler avec des produits dangereux :

Essayer de TOUJOURS:

  • Trouver un produit moins dangereux pour substituer l’autre
  • Lire l’étiquette
  • Lire la fiche de sécurité FDS

Rappelez-vous :

  • Portez une blouse de laboratoire, des lunettes de protection et des gants de protection, et si nécessaire d’autres équipements de protection personnelle
  • Ne travaillez jamais seul(e). Si vous ne pouvez pas faire autrement et que vous venez au travail entre 19h-7h ou pendant le week-end, vous devez suivre la procédure “travailleur isolé”.
  • Soyez préparer aux éventuelles urgences, sachez en avance comment réagir. Ayez tous les outils et le matériel pour gérer des petits renversements.
  • Travaillez sous la hotte
  • Laissez seulement des réactions sans surveillances si elles sont bien connues et si un bac de rétention est en place et remplissez le formulaire pour des réactions laissées sans surveillance
  • Lavez-vous des mains avec du savon et de l’eau après avoir utilisé des produits chimiques, même si vous avez porté des gants de protection.

Dès qu’un produit chimique est commercialisé il doit être accompagné par une fiche de sécurité (FDS) fourni par le vendeur/producteur de celui-ci.

La loi suisse sur les produits chimiques LChim dit que l’utilisateur doit prendre en considération des informations sécuritaires sur le produit par le fournisseur et qu’il doit également prendre des mesures adéquates pour se protéger.

Les FDS des plus grands fournisseurs :

Dans un laboratoire à l’EPFL il est obligatoire de porter les équipements de protection individuel (EPI) suivants :

    • Une blouse de laboratoire en coton avec des boutons de pression,
    • Des lunettes de protection: lunettes de protection adaptées à votre vue sont payées par l’EPFL
    • Des gants de protection (adaptez les gants à votre manipulation (par exemple : chaud ou froid) et au produit que vous allez utiliser (lien vers ‘Guide de gants’)
  • Portez un pantalon long pour couvrir vos jambes des éventuelles éclaboussures
  • Des chaussures fermées, adaptées au travail dans un laboratoire (pas de tongs, ballerines ou hauts talons)
  • Attachez vos cheveux, si nécessaire

Il est également obligatoire d’adapter vos EPI’s aux produits que vous utilisez. Par exemple, quand vous travaillez avec l’acide hydrofluorique HF en plus des EPI’s standards, vous devez porter:

  • un tablier en plastique (Haberkorn 300926)
  • une protection du visage (G500-GU / 150 and GF-1 / 151)
  • des gants de protection renforcés (Butoject 898)

Les EPI’s sont disponibles dans le magasin online de l’EPFL (sur Sésame). L’EPFL met tout en œuvre pour que vous puissiez travailler en sécurité dans votre laboratoire, n’hésitez donc pas à transmettre un dysfonctionnement des protections déjà en place. L’EPFL organise les contrôles, mais vous êtes tous les jours au laboratoire pour remarquer un problème. (lien …).

Si vous avez besoin d’une protection spécifique, contactez-nous pour les mesures correctives.

Par exemple :

  • L’utilisation de grandes quantités de cryogéniques dans un petit local nécessite un détecteur d’oxygène !
  • L’utilisation de quelques produits chimiques (p.ex. As ou Pb) nécessitent une surveillance médicale, nos hygiénistes et notre médecin du travail vont vous accompagner.

EN TOUT CAS avant de commencer votre travail, lisez et réfléchissez avant d’agir et imaginez tout ce qui peut mal se passer, afin d’être préparé en cas d’accident et urgence.

Repérez où trouver:

  • le téléphone du laboratoire pour appeler les secours au 115 ou au 021 693 3000,
  • les sorties de secours,
  • les douches de sécurité et le rince-œil,
  • l’extincteur et la couverture anti-feu,
  • la pharmacie,
  • le lavabo

Sachez vous comporter correctement en cas d’évacuation (gaz ou feu). Et ne travaillez pas seul.

N’achetez pas votre produit directement chez le fournisseur. Utilisez le lien :

Achetez le produit sur notre site/magasins a plusieurs avantages :

  • Le produit reçoit une étiquette avec un code barre, qui sera utile pour faire l’inventaire de vos produits chimiques (l’inventaire doit être fait deux fois par année)
  • Le produit peut être acheté pour un prix préférentiel
  • Le transport est assuré jusqu’à l’EPFL

Utilisez les box en plastique bleu ou les chariots, qui sont à disposition dans les magasins

Protégez les containers des renversements et des chutes (disposez du matériel absorbant en cas de renversement)

Si vous portez des bouteilles, prenez une à la fois, une main sur le haut de la bouteille et une sous la bouteille