Impact

Des projets percutants qui ont bénéficié de l’expertise de l’EPFL et de l’écosystème de la région
Exoskeleton race

© Alain Herzog – Twiice

La région de Lausanne est bien connue dans les milieux sportifs du monde entier du fait qu’elle abrite le Comité international olympique et de nombreuses fédérations sportives.

Mais cela masque un autre facteur important, à savoir que de nombreuses institutions académiques (organisées au sein du réseau académique pour le sport appelé Smart Move), de start-ups et d’entreprises établies opèrent dans des domaines liés au sport et mènent des activités pionnières de R&D. Cela fait de la région un lieu de premier choix pour le développement de projets.

Au cours des années, cet écosystème sportif dynamique a démontré son excellence lors de nombreux événements, d’aventures sportives internationales et de compétitions, ce qui prouve que cette approche intégrée fonctionne.

Actualités

JOJ2020

© 2019 EPFL Alain Herzog

En janvier 2020, près de 2 000 jeunes athlètes de moins de 18 ans se sont rendus à Lausanne et dans ses environs pour les Jeux olympiques de la jeunesse. L’EPFL, en partenariat avec l’Université de Lausanne (UNIL) et le Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV), a saisi cette occasion unique pour tester une série de technologies développées en laboratoire avant de les mettre à la disposition du grand public.

Discovery projects

L’EPFL est depuis longtemps impliquée dans des initiatives technologiques audacieuses, mettant à profit son expertise au niveau international. Dans le domaine du sport, notre École a apporté son soutien scientifique à plusieurs projets majeurs, dont Alinghi, Hydros et Rivages, en appliquant notre expertise à des défis concrets. Ces projets de recherche ont montré toute l’étendue de ce que notre École a à offrir à la communauté sportive.
Accéder aux archives de l’EPFL

Alinghi (2000-2010)

Solar impulse (2003-2016)

l’Hydroptère – Hydros (2006-2017)

Rivage (2010-2012)

Consulter les archives complètes

04.02.22 Le leader de la peau de phoque se fixe à Chavornay