Structure générale des études

Les programmes Master s’appuient sur les compétences acquises pendant le Bachelor pour développer des spécialisations. Ils permettent aux étudiants d’enrichir leurs savoirs théoriques en se confrontant à des projets concrets dans des environnements multidisciplinaires tout en personnalisant leur curriculum.

Selon les programmes, le diplôme confère au diplômé le droit de porter le titre d’ingénieur, de mathématicien, de physicien ou d’architecte EPF. Les Masters de l’EPFL sont conçus pour être flexibles et permettent aux étudiants de modeler le contenu de leurs études selon leurs aspirations : ils sont structurés en deux étapes : le cycle Master (60 ou 90 ECTS selon les programmes) suivi du projet de Master (30 ECTS) d’une durée d’un semestre.

Les cours à options peuvent être regroupés pour constituer un mineur, une spécialisation ou une orientation. Les spécialisations (30 ECTS) sont mentionnées dans le supplément au diplôme et rassemblent des cours dans un domaine très spécifique de la discipline de base du Master, tandis qu’une orientation est un simple regroupement de certains cours obligatoires et d’options. Les mineurs (30 ECTS) sont également mentionnés dans le supplément au diplôme et sont constitués de cours souvent issus de différents programmes. Ils abordent des thématiques interdisciplinaires ou proposent une formation complémentaire à un curriculum d’ingénierie classique, élargissant ainsi les connaissances et les perspectives de carrière. L’EPFL propose un vaste choix de mineurs dans des domaines très variés.

Ce stage fait partie intégrante du programme d’études ; il permet une immersion dans la pratique et stimule le développement professionnel.

Il peut aussi se faire au sein d’une université partenaire dans le cadre d’un accord d’échange, mais doit être supervisé par un professeur de l’EPFL. S’il est réalisé dans un milieu industriel, la durée du projet est étendue à 25 semaines, permettant une immersion précoce dans un environnement professionnel.