Artiste en résidence CDH

Initié par la Direction du Collège des humanités, et soutenu par EPFL Pavillons, le programme Artist-in-Residence (AiR) reflète la mission du CDH qui consiste à favoriser les rencontres et les collaborations interdisciplinaires entre les artistes et la communauté scientifique de l’EPFL. Le programme AiR invite des artistes et des praticiens émergents et établis, suisses et internationaux, à réaliser des projets à l’intersection de l’art, des sciences humaines, de la science et des technologies avancées.

Pour sa première édition sous cette nouvelle forme, le programme AiR soutiendra jusqu’à quatre artistes en résidence pour des séjours de trois à quatre mois à l’EPFL.

Les artistes sélectionnés auront la possibilité de développer des projets et de mener leurs recherches en collaboration avec des chercheurs, des doctorants ou encore des étudiants de Master de l’EPFL. Afin de favoriser l’expérimentation de nouvelles formes d’expression, les artistes auront accès aux infrastructures et aux sciences de pointe développées et/ou mises à disposition à l’EPFL. A la fin de chaque résidence, le projet résultant sera présenté dans le cadre d’une exposition publique ou d’un événement organisé à EPFL Pavillons.

L’appel à projets 2022 est ouvert:

An image description

EPFL CDH AiR Program Call 2022: Enter the Hyper-Scientific

En savoir plus

CDH Direction is now welcoming proposals for the 2022 residency program. For its first comprehensive edition, the EPFL-CDH AiR Program will support up to four artists in residence at the EPFL for three- to four-month residencies.

Dernières résidences:

Nora Al Badri, artiste en résidence CDH 2019. Photo Karim Ben Khalifa

Nora Al-Badri est la première artiste à avoir rejoint ce programme de résidence. Elle a officiellement débuté en juillet 2019 et a été accueillie par le Laboratoire de muséologie expérimentale (eM+).

> Découvrir son travail sur le site d’EPFL Pavilions

Melissa Dubbin & Aaron Davidson Daily Lines (feedback), 2020 Nature of Robotics: An Expanded Field, 11.12.2020 - 25.04.2021, EPFL Pavilions 
© image EPFL Pavilions, photo: Alain Herzog

Les américains Melissa Dubbin et Aaron S. Davidson ont travaillé avec le Laboratoire de biorobotique de l’EPFL, dirigé par Auke Ijspeert, pour créer une visualisation unique du mouvement d’un robot aquatique souple. Leur travail est présenté dans l’exposition “Nature of Robotics” : An Expanded Field” d’EPFL Pavilions.

> Découvrir leur travail sur le site d’EPFL Pavilions