Initiative MAKE

Un soutien à une pédagogie innovante qui promeut les travaux pratiques, l’apprentissage par projets et l’interdisciplinarité.

Initiative MAKE

En tant qu’université technique reconnue dans le monde entier, l’EPFL doit proposer des  méthodes d’enseignement novatrices afin que ses étudiantes et étudiants puissent relever les défis de demain dans les meilleures conditions.

L’initiative MAKE permet d’intégrer interdisciplinarité, apprentissage par projet, expérimentation et prototypage au cursus des étudiantes et étudiants.

L’initiative met à disposition des enseignantes et enseignants les Discovery Learning Labs (DLL). Des espaces comprenant des équipements de pointe permettant de proposer des travaux pratiques en lien direct avec la recherche ou le milieu industriel.

Finalement, l’initiative fournit également aux étudiantes et étudiants (bachelor et master) un service de conseil professionnel et des espaces de prototypage pour les accompagner dans la concrétisation de leurs projets.


Quelles sont les ressources qui soutiennent un apprentissage par projet?

Le réseau de prototypage et les coaches

Soutenir les étudiantes et étudiants dans la réalisation de leur prototype/projet

Les Discovery Learning Laboratories (DLLs)

Soutenir les enseignantes et enseignants dans la mise en place de travaux pratiques

Soutien pédagogique

Ressources utiles pour encadrer/coacher des étudiantes et étudiants dans un projet ou un travail pratique

Le réseau de prototypage est très riche à l’EPFL, le SPOT et le SKIL ne sont que des pointes d’iceberg.

Quels sont les projets soutenus?

Portefeuille de projets

Tous les projets soutenus par l’initiative MAKE

Projets MAKE

Projets interdisciplinaires soutenus par l’EPFL

Student startup launchpad

Se lancer dans une aventure entrepreunarial

Tu es dans une association et tu as une idée de projet nécessitant de prototyper? Ou peut être as-tu simplement une idée plus personnel? Viens au welcome desk du SPOT pour en discuter avec nous!

Les prochains événements liés à l’initiative


L’initiative MAKE dans la presse

 

L'équipe de GenoRobotics utilise des patchs de microaiguilles pour extraire l'ADN des plantes. 2024 EPFL/Jamani Caillet CC-BY-SA 4.0

Un dispositif qui permet de dévoiler l'ADN des plantes sur le terrain

— L’équipe de GenoRobotics, un projet interdisciplinaire de l’EPFL, a mis au point un protocole d’identification de l’ADN de plantes novateur, beaucoup moins gourmand en temps, en énergie et en coûts que le procédé classique. Avec cette méthode tout-terrain, elle espère faciliter le référencement des plantes, pour préserver la biodiversité.

Le projet RebuiLT utilise un bâtiment construit dans les années 70 voué à la démolition pour édifier un pavillon à Ecublens. © 2023 rebuiLT/PJ Renaud CC-BY-SA 4.0

Le réemploi pour une construction plus durable

— La réutilisation des matériaux de construction prend aujourd’hui tout son sens avec la nécessité de limiter notre empreinte carbone. La recherche s’y intéresse. Le point avant une conférence à l’EPFL.

L’équipe SP80 vient d’accrocher pour la première fois un kite à son bateau. ©2023 EPFL/SP80-CC-BY-SA 4.0

Le bateau de SP80 est prêt à prendre son envol

— L’équipe SP80 vient d’accrocher pour la première fois un kite à son bateau, une nouvelle étape vers la tentative de battre le record du monde de vitesse à la voile et d’atteindre 150km/h à la seule force du vent. Un projet qui rassemble depuis cinq ans alumni, étudiantes et étudiants de l’EPFL.

Aurore Nembrini et Pascal Vuilliomenet. 2023/Alain Herzog - CC-BY-SA 4.0

La direction de l'EPFL récompense deux briseurs de silos

— Remis lors de la Magistrale, l’« Outstanding Commitment Award » récompense cette année Aurore Nembrini, responsable du pôle opérations à l’unité durabilité, et Pascal Vuilliomenet, gestionnaire des projets DLL et Sportech.

Abtin Saateh, doctorant au BIOS, Mateo Hamel, Karim Zahra et Marco Fumagalli, les trois porteurs du projet Neosens © 2023 Alain Herzog

Un biocapteur pour détecter le sepsis chez les nouveau-nés

— PROJETS ÉTUDIANTS – Le projet Neosens propose un système de détection du sepsis pour les nouveau-nés dans le tiers-monde, alors que MossStandard élabore un prototype de purificateur d’air à base de mousse végétale.

Toutes les actualités

Access map