Campus Lecture: Saul Perlmutter

Saul Perlmutter, corécipiendaire du Prix Nobel de Physique 2011, était à l’EPFL le 8 avril 2019 pour une Campus Lecture intitulée «Science, réalité, crédibilité».


Il existe une quantité de techniques et de pratiques, un langage et une culture que les étudiants diplômés et les chercheurs postdoctoraux en sciences acquièrent peu à peu au fil de leurs études. Ces éléments constituent la base d’une approche visant à obtenir une conception plausible du «monde réel» partagée par les scientifiques, mais peu utilisée (ou comprise) par le reste de la société. Doter les générations futures de cette manière de penser critique propre aux scientifiques pourrait être un des moyens de défense les plus judicieux contre les réflexions confuses et la désinformation, deux défis importants pour la capacité de nos sociétés démocratiques à prendre des décisions délibératives.

Pouvons-nous expliciter ces concepts implicites et les enseigner tant aux scientifiques qu’aux non-scientifiques? Cela pourrait-il aider notre société à faire face à des problèmes compliqués tels que ceux qui se posent dans le contexte mondial et notre économie? Et comment les citoyens scientifiques utiliseraient-ils ces outils pour contribuer à créer des sources crédibles sur Internet et dans la presse?

Saul Perlmutter est un des trois scientifiques lauréats du prix Nobel de physique en 2011 pour leur découverte sur l’accélération de l’expansion de l’Univers. Il est professeur de physique à l’Université de Californie à Berkeley, où il est titulaire de la chaire Frankli W. and Karen Weber Dabby. Il est également scientifique senior au Laboratoire national Lawrence-Berkeley.

Responsable du projet international Supernova Cosmology Project, il dirige aussi l’Institut Berkeley de science des données et occupe le poste de directeur exécutif du Centre Berkeley de cosmologie physique. Il a obtenu son diplôme de premier cycle à Harvard et son doctorat à l’Université de Californie à Berkeley. Outre d’autres récompenses et distinctions, il est membre de l’Académie nationale des sciences et de l’Académie américaine des arts et des sciences. Il fait aussi partie de la Société américaine de physique ainsi que de l’Association américaine pour l’avancement des sciences.

Parallèlement à plus de 200 publications scientifiques, Saul Perlmutter est aussi l’auteur d’articles de vulgarisation, et il est apparu dans nombre de documentaires de PBS, de Discovery Channel et de la BBC. Son intérêt pour l’enseignement d’une manière de penser critique aux scientifiques comme aux non-scientifiques a débouché sur deux cours dispensés à Berkeley: Sense and Sensibility and Science et Physics & Music.