Catherine Leutenegger

Regards sur l'EPFL: Science.
«Catherine Leutenegger nous invite à pénétrer les coulisses de la recherche scientifique de l'EPFL»

Photo © David Marchon

Née en 1983, Catherine Leutenegger est titulaire d’un diplôme d’études postgrades en Photographie obtenu en 2007 à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL).

Elle travaille en tant qu’artiste photographe et enseignante. Son oeuvre a fait l’objet de nombreuses récompenses, dont le Prix Manor, le Prix culturel Photographie de la Fondation Vaudoise pour la Culture et les Bourses fédérales de Design. Ces distinctions lui ont notamment valu une exposition individuelle au Musée de l’Elysée et la publication d’un livre monographique intitulé Horschamp, ainsi qu’un séjour en résidence d’artistes à New-York. Durant celui-ci, elle s’est immergée à Rochester, surnommée Kodak City, où l’entreprise Kodak fut fondée en 1881. Son livre éponyme constitue l’enregistrement d’un tournant singulier dans l’histoire de la photographie.

Depuis 2014, Catherine Leutenegger s’ouvre sur une pratique artistique pluridisciplinaire en jouant sur la transversalité des médiums, le rapport d’échelle, la spatialité et l’ambiguïté des formes. Avec une posture d’archéologue et d’anthropologue, elle soulève de nouvelles réflexions sur l’omniprésence numérique et la matérialisation du virtuel. Son oeuvre a été présentée et publiée sur le plan international. Son travail fait partie de plusieurs collections publiques et privées dont celles de la Fondation MAST, du Musée Nicéphore Niepce et du Musée de l’Elysée à Lausanne.