Campus Lecture: Merritt Moore

30 septembre 2022, 17h00 – Forum Rolex
Merritt Moore

Merritt Moore

«Pourquoi pas les deux? S’adonner à deux passions: la physique et le ballet» 

Merritt Moore
Danseuse de ballet et physicienne quantique. Elle a fait ses études à l’université d’Oxford et à l’université Harvard.

Vendredi 30 septembre 2022 | 17h00 | Forum Rolex
En anglais


Merritt Moore présente son parcours qui l’a amenée à poursuivre des études de physique à l’université Harvard et l’université d’Oxford et à entamer une carrière de danseuse de ballet professionnelle. Même si beaucoup ont dit qu’il était impossible de mener de front ces deux activités, elle se rend compte que la danse l’aide à exprimer sa créativité en tant que scientifique et que le fait d’aborder le ballet d’un point de vue analytique lui permet de se dépasser physiquement. Elle raconte comment ses deux passions ont convergé et l’ont conduite vers sa nouvelle carrière: la chorégraphie avec des robots dans le monde entier (qu’elle espère un jour emmener dans l’espace). Elle se confie également sur ses échecs et les leçons tirées de son parcours.

www.physicsonpointe.com
Instagram / Twitter / LinkedIn

Merritt Moore est physicienne quantique et danseuse de ballet professionnelle. Elle a obtenu un diplôme de physique avec mention Magna Cum Laude à Harvard et un doctorat en optique quantique à l’université d’Oxford. Elle poursuit également une carrière de danseuse de ballet professionnelle, précédemment avec le Ballet de Zurich, le Ballet de Boston, le Ballet national anglais et le Ballet national norvégien. Elle a fait partie du classement Forbes «30 Under 30». Désormais, elle se consacre à la danse et à la chorégraphie avec des robots, qui ont été présentés par le TIME, la BBC, le Financial Times et Vogue. 

17h00  Mot de bienvenue
Jan Hesthaven, vice-président académique, EPFL

17h10  Campus Lecture
Merritt Moore, danseuse de ballet et physicienne quantique

18h00  Questions/Réponses

18h15  Cocktail & Finissage
Un apéritif sera proposé pour clôturer cette campus lecture et l’exposition de photos “They, Robots” (au Rolex Learning Center, jusqu’au 2 octobre) en présence de l’artiste, Matthieu Gafsou.