Fermer un site web

Lorsqu’un laboratoire ferme, un projet se termine, une prestation n’est plus offerte, il n’y a pas de directives générales à l’EPFL sur le sort du site web lié.
Cependant, pour éviter de surcharger le domaine .epfl.ch avec des données obsolètes, nous recommandons l’archivage des données qui ne sont plus d’actualité.

Lorsqu’un site ne nécessite plus de mise à jour, nous proposons les options suivantes aux utilisateurs de nos CMS (Jahia, WordPress, Lamp…)

Les recherches sur les moteurs et les liens qui pointent sur le contenu supprimé envoient une erreur 404. A terme, le contenu n’est plus indexé.

Il est possible de demander le contenu du site (copie html des pages sur un zip) pour vos dossiers personnels.

Prière d’indiquer sur quel site l’ancienne url doit être redirigée, afin d’éviter les erreurs 404.

Attention cependant au sort des redirections à terme (lorsque le site est à son tour remanié).

Le contenu (ou d’une partie du contenu) est déplacé sur un autre site par le webmaster concerné. Celui-ci fournit ensuite une liste de redirection au [email protected] .

Il s’agit de sortir le contenu du CMS, et de le stocker sur un site statique, archiveweb.epfl.ch.

Le contenu reste en ligne, pour une très longue période, visible par tous. Les urls sont conservées.

  • L’information n’est plus indexée par les moteurs de recherche, mais les liens sont conservés.
  • L’archivage est une bonne solution, par exemple pour garder la trace d’une conférence.
  • Il n’est plus possible de modifier les pages.
  • Les pages protégées (intranet), les modifications non sauvées, les pages en draft, les documents du gestionnaire de fichiers ou de medias non liés (non référencés sur une page du site) ne sont pas archivés.
  • Si il y a uniquement des liens absolus sur un document ou une image, ces derniers ne seront pas archivés.
  • Le site ainsi stocké peut être cependant effacé en tout temps (faire la demande à [email protected]).