A propos

L’Institut d’Infectiologie (GHI) est l’un des quatre instituts de la Faculté des Sciences de la Vie de l’EPFL avec l’Institut Suisse de Recherche Expérimentale sur le Cancer (ISREC), l’Institut des Neurosciences (BMI) et l‘Institut de Bioingénierie (IBI).

Le GHI comprend actuellement dix groupes faisant de la recherche liée à la santé et aux maladies infectieuses. Nos recherches portent sur les mécanismes fondamentaux des interactions hôte-pathogène, la symbiose, l’immunité innée, la résistance aux antibiotiques, la régulation des gènes, l’épigénétique, la localisation des protéines et la libération de toxines.

Le GHI se consacre à des questions cruciales de santé en exploitant les technologies de pointe développées à l’EPFL et ailleurs. Parmi celles-ci, les nanotechnologies, la micro-ingénierie, la bio-informatique et l’apprentissage machine s’avèrent particulièrement efficaces pour apporter de nouvelles perspectives en santé.

L’Institut d’Infectiologie a été créé en 2005 par les professeurs Gisou van der Goot et Didier Trono pour faire progresser la compréhension, le diagnostic, la prévention et le traitement des maladies infectieuses.

En 2007, Stewart Cole, John McKinney (nomination conjointe avec l’Institut de Bioingénierie – IBI) et Bruno Lemaitre ont rejoint l’Institut. Stewart Cole en est devenu son premier directeur (2007-2017). Sont venus par la suite, Melanie Blokesch (2009), Nicola Harris (2009-2017) et Christian Doerig (2009-2012), Jacques Fellay (2011, conjointement avec le CHUV), Andrea Ablasser (2014), Marcel Salathé (2015), Alex Persat (2016, nomination conjointe avec IBI) et Bart Deplancke (2019).

Bien que l’Institut d’Infectiologie se soit d’abord focalisé sur les maladies infectieuses, les recrutements et des changements internes dans les laboratoires de l’Institut ont conduit à une diversification des thèmes de recherche. Suite au départ de Stewart Cole, nommé directeur de l’Institut Pasteur à Paris, Bruno Lemaitre devient le nouveau directeur du GHI.

En 2009, Christian Doerig a déménagé son laboratoire à l’Université Monash, Australie

En 2017, Nicola Harris a déménagé son laboratoire à l’Université Monash, Australie

En 2018, Stewart Cole, nommé Directeur de l’Institut Pasteur à Paris, ferme son laboratoire

L’Institut d’Infectiologie a établi des partenariats avec certains centres de recherche en Suisse, en Europe et en Inde pour promouvoir et renforcer les collaborations internationales et élargir les possibilités de formation pour les étudiants et scientifiques de l’EPFL.

L’Indian Institute of Science vise à figurer parmi les institutions universitaires les plus prestigieuses du monde, en poursuivant l’excellence dans la recherche, la promotion de l’innovation, et en offrant un enseignement de très haut niveau.

La Foundation for Medical Research est une fondation basée en Inde qui soutient la recherche biomédicale fondamentale et de recherche translationnelle sur les maladies qui touchent les groupes vulnérables de la société indienne.

L’Institut Tropical et de Santé Publique Suisse (Swiss TPH) est un institut de renommée dans le domaine de la santé mondiale avec une attention particulière pour les pays à faible et moyen revenus. Associé à l’Université de Bâle, le Swiss TPH combine la recherche, les services, l’éducation et la formation au niveau local, national et international.

L’Institut de recherche en biomédecine Bellinzona a été fondé en 2000 dans le but de faire progresser les recherches en immunologie humaine, avec un accent particulier sur les mécanismes de défense de l’hôte. Il propose des programmes d’enseignement et de formation pour les étudiants diplômés des universités suisses et étrangères.

La mission de notre conseil scientifique consultatif est d’aider au développement de l’Institut d’Infectiologie en apportant un regard extérieur.