Formations Continues

Pourquoi se former dans la gestion des risques ? Est-ce nouveau ?

Déjà les chinois en 2’500 avant JC, réduisaient les risques liés au transport de céréales par bateau en divisant et répartissant leur précieux chargement en six bateaux au lieu d’un seul. Les Egyptiens (1’600 avant JC) avaient identifiés et reconnus les risques induits par les fumées relâchées lors de la fusion de l’or et l’argent. Hippocrate (460-377 avant JC), père de la médecine contemporaine, avait déjà établi des liens entre les problèmes respiratoires des tailleurs de pierre et leur activité. Depuis, la gestion des risques n’a cessé d’évoluer, datant de 1667 et résultant du grand incendie qui détruisit une partie de Londres, la première loi sur l’assurance incendie a été publiée. Aujourd’hui ces processus s’accélèrent et malgré l’augmentation des connaissances, ce qui reste à découvrir est toujours plus grand et plus complexe.

L’accident ou la catastrophe (accident dont l’ampleur est grande) est le résultat d’un mécanisme qui débute avec un danger, qui va déterminer les menaces qui peuvent atteindre une cible (entité qui va subir les dommages). Mais alors, il n’y a rien à faire ? Non, tout au contraire. La gestion des risques se compose de plusieurs étapes. Elle débute par une analyse et une identification des dangers, il s’ensuit une évaluation qualitative et/ou quantitative des risques (liés aux dangers identifiés). Une fois ces risques évalués, il convient de les réduire et de les contrôler par des mesures (que l’on nomme souvent barrières) de prévention (qui diminuent la probabilité d’occurrence) et de protection (qui diminuent les conséquences). Comme le risque évolue avec le temps, avec une modification de la cible, avec une évolution des menaces ou détérioration des barrières, il convient de le réévaluer de manière périodique afin de s’assurer que le risque acceptable demeure inchangé. On introduit ici la notion de risque acceptable qui peut se comprendre comme le risque qui a été réduit à un niveau tolérable (que l’on est consciemment prêt à courir) pour un organisme en regard de ses obligations légales et de sa propre politique de santé et de sécurité au travail.

Nous répondons à ces problématiques à l’aide de formations continues :

  • Courte de 2 jours : sur les risques liés à la chimie ou les lasers
  • Intensive de 4 jours : sur la gestion des risques – mise en pratique
  • Intra-entreprise : selon la demande spécifique du client