Réseau de soutien et confiance

Le Réseau Soutien et Confiance (Trust and Support Network, TSN) réunit des instances internes et externes de l’EPFL avec un mandat de premier accueil et de prise en charge de situations de discrimination et de risques psychosociaux. Il a pour tâche d’offrir écoute, orientation et un soutien initial en toute confidentialité. Ses membres peuvent également accompagner les personnes qui les ont contactés dans des démarches pour trouver une solution. Le TSN est géré par Ines Ariceta au sein de la Vice-présidence pour la transformation responsable.

Le Réseau de soutien et confiance de l’EPFL est formé entre autres du Service des affaires estudiantines, de l’Ecole doctorale, du Bureau de l’égalité des chances, du Point Santé, de la Personne de confiance et des responsables RH. Ces instances sont à disposition des membres de la communauté EPFL et adoptent une approche commune pour les problèmes relatifs au mobbing et au harcèlement sexuel. Elles apportent en tout temps un soutien ciblé, selon les besoins.

Le Réseau Soutien et Confiance a été créé suite au travail en 2021 de la Task Force Harcèlement A-Z & Promotion d’une culture du respect. Ce réseau sera progressivement développé au cours de l’année 2022. La responsable du réseau soutien et confiance (TSN), Ines Ariceta, a commencé sa fonction en mai 2022. Elle a pour mission de coordonner les membres du Réseau et de s’assurer que ces personnes disposent des formations pertinentes pour prévenir, traiter et réduire les risques psychosociaux dans l’environnement de travail et d’études à l’EPFL.

A l’EPFL

Ecoute, conseils et relais

Le Service des affaires estudiantines (SAE) propose écoute, information et conseil confidentiel* aux étudiant·es et doctorant·es. La responsable du SAE peut prendre les mesures nécessaires pour tenter de résoudre une situation problématique. Elle veille à ce que la personne qui l’aura sollicitée obtienne l’appui et l’aide nécessaires. Elle peut, avec son accord, transférer une situation à la Cellule Respect pour une plainte formelle.

*Dans des circonstances exceptionnelles, la responsable du SAE peut être obligée d’agir et de partager l’information avec les personnes concernées ou de tierces personnes. Généralement, il est demandé à l’étudiant·e ou au/à la doctorant·e l’autorisation de communiquer les informations confidentielles à de tierces personnes.

Contact: 

Nathalie Ritter – [email protected]

Cheffe du Service des affaires estudiantines

> Consultation sociale

Ecoute, conseils et relais

L’EDOC propose écoute, information et conseil confidentiel* aux doctorant·es. Elle peut prendre les mesures nécessaires pour tenter de résoudre une situation problématique. Elle veille à ce que la personne qui l’aura sollicitée obtienne l’appui et l’aide nécessaires. Elle peut, avec son accord, transférer une situation à la Cellule Respect pour une plainte formelle.

*Dans des circonstances exceptionnelles, elle peut être obligée d’agir et de partager l’information. Mais de manière générale, il est demandé au/à la doctorant·e l’autorisation de communiquer les informations confidentielles à de tierces personnes. Le/la doctorant·e est ensuite tenu·e informé·e de la suite de la procédure, à chaque étape.

Contact: 

Philip Mair – [email protected]

Membre, Commission doctorale

> Ecole doctorale

Et les Directeurs des Programmes Doctoraux

Programmes doctoraux

Ecoute, conseils et relais

La déléguée à l’égalité propose écoute, information et conseil confidentiel*. Elle peut, sur demande, apporter son soutien dans les démarches pour une solution informelle ou en vue d’une plainte formelle.

* La confidentialité est garantie, hormis dans des cas relevant du droit pénal.

Contact:

Helene Füger – [email protected]
Déléguée à l’égalité, Egalité des chances EPFL

> Bureau de l’égalité des chances

Consultations, écoute et actions managériales

Les RRH sont au service des collaborateurs et collaboratrices, responsables d’équipe et subordonné·es, pour les soutenir et les accompagner dans la gestion des rapports de travail. Cela comprend la prévention de conflits et l’identification de solutions en conformité avec le cadre légal. Les RRH veillent à ce que la collaboratrice ou le collaborateur (doctorant·e, corps enseignant, corps administratif) qui les aura sollicités obtienne l’appui et l’aide nécessaires. Les RRH sont garants d’assurer la confidentialité et pourront, avec son accord, transférer une situation à la Cellule Respect pour une plainte formelle.

Contacts:

Melchior Allet, Faculté ENAC – [email protected]

Chantal Gallandre, VPO, P, CDM – [email protected]

Eliane Gesseney Laeri, VPA (centres & plateforms), Faculté IC – [email protected]

Anne Gilliéron, Faculté SB – [email protected]

Monique Grin Celka, VPA – [email protected]

François Jaccottet, VPO-SI, VPFI, VPT, CDH – [email protected]

Laure Ledru, Faculté SV – [email protected]

Roger Monin, Faculté STI – [email protected]

Consultations, écoute et conseils en toute confidentialité

Le Point Santé comporte deux entités: la médecine du travail, qui propose des consultations pour les membres du personnel et doctorant·es EPFL dans le cadre des risques spécifiques à la santé au travail, ainsi que les consultations infirmières, ouvertes à tous. Les infirmier·ères, assistant·es médical·es et médecins de ces services sont soumis au secret professionnel.

Contact:

Consultations infirmières: [email protected]

Médecine du travail: [email protected]

> Point santé


Hors EPFL

Médiation, écoute, conseils et relais en toute confidentialité

La Personne de confiance est une professionnelle de la gestion des conflits au travail et du droit. Elle dispose d’un mandat de la Direction de l’EPFL pour conseiller, en toute indépendance et confidentialité, les membres du personnel (doctorant·es compris·es), et le corps estudiantin, lorsque ces personnes sont victimes ou témoins d’actes de harcèlement moral ou sexuel ou de comportements discriminatoires, au mieux des intérêts des consultants, de façon totalement indépendante et en leur garantissant la confidentialité et l’anonymat complets.

Sans se substituer à un·e avocat·e ou un·e médecin, la Personne de confiance écoute, conseille et, au besoin, aiguille vers les bonnes personnes pour tout type de problème rencontré à l’EPFL, comme des difficultés individuelles (démotivation, mal-être, burnout, surcharge de travail, sentiment d’isolement ou d’exclusion, etc.) ou relationnelles (problèmes de communication, incompréhensions, tensions, mésentente, conflits, violence, harcèlement moral (mobbing) et sexuel, etc.). Elle peut aussi proposer une médiation.

Contact:

Aurélie de Francesco – [email protected]

Personne de confiance, médiatrice FSA et gestionnaire des conflits agréée auprès de la Chambre suisse de médiation commerciale,  avocate membre de la Commission de médiation de l’Ordre des avocats vaudois.

> Service de personne de confiance / médiation

Contact

Ines Ariceta, responsable du Réseau Soutien et Confiance

[email protected]


«Le Réseau Soutien et Confiance doit mériter la confiance»

Lire l’article

Ines Ariceta est depuis le mois de mai 2022 la responsable du Réseau Soutien et Confiance développé dans le cadre de la Task Force Harcèlement. Son parcours et sa vision l’ont imposée comme une évidence, mais elle ne tient rien pour acquis.