Directives voyages EPFL

Les nouvelles directives pour les voyages professionnels et estudiantins responsables entrent en vigueur en janvier 2023. Elles visent à réduire l’impact climatique de l’École tout en garantissant un niveau élevé de services à la communauté EPFL.

En 2019, plus de 20’000 vols ont été effectués par l’ensemble de la communauté EPFL, ce qui correspond approximativement à 1’400 fois le tour de la Terre. À titre de comparaison, l’impact climatique d’un voyage en avion est 73 fois supérieur à celui d’un trajet en train.

Générant 16’238 tonnes de CO2-eq pour le personnel et 1’906 tonnes de CO2-eq pour le corps étudiant, les voyages représentent l’une des principales sources d’émissions quantifiées de l’École au même titre que la consommation d’énergie.

L’administration fédérale s’est fixée un objectif de 30% de réduction des émissions de gaz à effet de serre liées aux voyages d’ici à 2030 (année de référence : 2019). Pour atteindre cet objectif, l’EPFL met en place des mesures fortes.

Veuillez retrouver ci-dessous les directives voyages EPFL entrées en vigueur janvier 2023 :

Les principaux objectifs :

  • Favoriser les échanges académiques, le développement professionnel et le bien-être personnel tout en minimisant l’impact environnemental des déplacements ;
  • Garantir le devoir d’information, de veille, de prévention et d’assistance à l’étranger ;
  • Utiliser de manière responsable les ressources en intégrant des critères environnementaux, personnels et financiers dans l’organisation et la planification des voyages ;
  • Respecter le devoir d’exemplarité et de transparence dans l’utilisation des fonds publics.

Les principales mesures :

  • Effectuer toute réservation de voyages organisés et/ou payés par l’EPFL par le biais de l’agence de voyage centrale (CWT). Ceci dans le but de s’assurer du respect des directives, d’effectuer un bilan environnemental et financier des voyages et de garantir le devoir de diligence envers la communauté EPFL.
  • Les prestations d’assistance à l’étranger sont élargies et étendues à l’ensemble de la communauté EPFL, corps estudiantin inclus.
  • Utiliser le train pour les destinations en Europe atteignable en moins de 6 heures, selon la liste des destinations à l’annexe I.
  • Pour les voyages professionnels en avion de moins de 6 heures, seules les classes Economy ou Economy+ sont autorisées. Pour les voyages plus longs, les classes Economy ou Economy+ sont fortement recommandées. La classe First reste interdite.
  • Les vols directs sont à privilégier. Le train doit être utilisé pour atteindre chaque aéroport suisse.
  • Les compagnies aériennes les plus efficientes en matière de CO2 sont privilégiées.
  • Possibilité pour le personnel d’obtenir 25% de rabais sur l’abonnement général 2e classe (et de 25% pour les juniors). L’abonnement général de 1ère classe reste subventionné à hauteur de 15%.
  • L’utilisation de véhicules privés à des fins professionnelles est limitée aux cas d’exception.
  • L’EPFL souhaite introduire une contribution CO2 interne pour alimenter un fonds en faveur du climat et de la durabilité. Un groupe de travail sera constitué courant 2023 pour développer ce projet. Ainsi, il ne s’agira plus de compenser les émissions des voyages avec des projets à l’étranger, mais de soutenir des initiatives locales.

La crise sanitaire de 2020-2022, en bouleversant les habitudes de déplacement et les manières d’organiser le travail, a montré qu’il est possible de concevoir une recherche scientifique avec moins de voyages professionnels, résultant en une meilleure qualité de vie et moins de stress. Pour soutenir ces nouveaux modes de communication, l’EPFL investit dans des outils adéquats de vidéoconférence.

Les effets cumulés de la nouvelle politique voyages, des diminutions volontaires des déplacements et les progrès techniques de l’aviation devraient nous permettre d’atteindre les objectifs de la Confédération en 2030.

La nouvelle politique voyages de l’EPFL s’inscrit dans une stratégie plus large de diminution globale de l’empreinte carbone de l’École. Les domaines concernés sont l’énergie, les constructions, l’alimentation, la mobilité pendulaire, les achats et le numérique.

L’EPFL met également en place des projets pour s’adapter au changement climatique et valoriser la biodiversité, comme le Campus Piéton qui permettra aussi d’augmenter le bien-être et la convivialité.

Magazine Dimensions, décembre 2022 © Emphase pour EPFL

Magazine Dimensions, décembre 2022 © Emphase pour EPFL

Références des données :
Our World in Data, Swiss Academy of Sciences, Atmosfair, Stay Grounded Network, CWT, CFF, EPFL.

La Commission Voyages EPFL a comme objectifs de:

  • Définir le plan d’action et les mesures d’accompagnement de la politique voyages EPFL
  • Suivre la mise en œuvre des nouvelles directives de mobilité professionnelle et estudiantine
  • Valider les cahiers des charges pour les appels d’offres
  • Faire le suivi financier et procédural de l’agence de voyages

Contact

[email protected]


Durabilité EPFL
BS 101 (Bâtiment BS)
Station 4
CH-1015 Lausanne


Access map