GenoRobotics

Une nouvelle façon d’identifier la biodiversité

Une nouvelle façon d’identifier la biodiversité

GenoRobotics

La préservation de la biodiversité est devenue un défi majeur du XXIe siècle. L’approche classique de la conservation et de la taxonomie ne correspond plus à l’urgence de la situation. Pour combler le fossé entre les nouvelles approches de conservation génomique et les technologies de séquençage de l’ADN, GenoRobotics développe un outil miniaturisé pour traiter automatiquement les échantillons biologiques sur le terrain et accélérer l’identification de la biodiversité.


Lancé en 2018, GenoRobotics est un projet conjoint entre des alumnis de l’EPFL et des botanistes visant à développer des outils de terrain pour une expédition dans les forêts tropicales primaires à l’est de Madagascar. Ce projet a mis en évidence la nécessité de trouver une solution pour effectuer des analyses d’ADN sur place dans un environnement difficile. Par conséquent, l’objectif de GenoRobotics est de populariser l’accès à l’analyse de l’ADN pour des applications sur le terrain en développant une solution d’analyse de l’ADN entièrement portable, robuste et automatisée, incluant l’extraction et le séquençage de l’ADN.


Le projet est axé sur la surveillance de la biodiversité et l’identification des espèces végétales dans le but de réduire l’exportation d’échantillons, d’accélérer la classification, de caractériser les changements dans la dynamique des écosystèmes et, en fin de compte, d’améliorer les efforts de conservation ciblés. Les premières études de cas porteront sur les forêts tropicales primaires de Madagascar et de Bornéo ainsi que sur la côte est du Groenland. Chaque phase de développement débouchera sur des prototypes testés sur le terrain au cours d’une expédition scientifique à laquelle les étudiants pourront participer.


Pour réaliser ce dispositif, l’équipe GénoRobotique est composée d’étudiants de l’EPFL et de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (INSA Lyon), coordonnés par des alumnis de l’EPFL. Pour valider le prototype amélioré et évaluer les performances des principales spécifications, nous pouvons compter sur un partenariat avec le Musée d’Histoire Naturelle de Genève et l’Université de Boise (BSU, USA) pour tester le dispositif dans des environnements difficiles. Ces collaborations assureront également une visibilité internationale avec des expéditions scientifiques utilisant l’appareil dans le monde entier.


Site web: https://www.genorobotics.com/


Contact

Nous avons des projets pour STI, SV, IC, SIE, SCGC. Si vous êtes passionné par les défis environnementaux et d’ingénierie, contactez-nous :