EPFL Assistive Technologies Challenge

Développer des solutions personnalisées pour des patients atteints de handicap moteur

EPFL Assistive Technologies Challenge

L’Assistive Technologies Challenge, a pour objectif de donner la possibilité aux étudiants de concevoir et de développer, pour et avec des personnes en situation de handicap, des solutions technologiques manifestes.
 Le challenge vise à donner aux étudiants une première expérience en travaillant avec de vrais utilisateurs et à comprendre comment leurs compétences et capacités peuvent avoir un impact positif sur la société.

Le challenge sera proposé en tant que projet semestriel de groupe et est ouvert à toutes les sections de STI (SGM, SMT, SEL, SMX) et SV.

Des équipes multidisciplinaires de 3 à 5 étudiants travailleront avec un «challenger» pour résoudre un besoin spécifique. Avec cette approche entraînant la participation directe du challenger, les étudiants auront l’occasion de transposer ces besoins en objectifs concrets. Au cours de plusieurs itérations, ils travailleront pour atteindre ces objectifs en suivant une méthodologie de conception de produits établie pour les dispositifs médicaux.        

Un assistant de projet conseillera chaque équipe en surveillant leurs progrès et en les accompagnant au cours du semestre. En outre, les étudiants participeront à des workshops axés sur la conception centrée sur l’utilisateur, les méthodes de prototypage, la gestion des ressources de projet et les considérations éthiques du travail dans le domaine des technologies médicales.
Les équipes auront accès à des installations de prototypage et se verront attribuer un budget pour acheter des matériaux et des services.


DESCRIPTIONS DES PROJETS


P1 – Chevalet robotique :

le but est de créer une toile de peinture robotique qui permettrait à un utilisateur de peindre avec sa bouche.


P2 – Clavier capacitif ergonomique :

le but est de créer un clavier requérant le minimum d’effort physique, sans avoir à appliquer de pression par exemple. Il doit être ajustable à une chaise et sa configuration doit pouvoir changer. 


P3 – Détection des mouvements du doigt :

le but est de créer un logiciel permettant de détecter les mouvements résiduels des doigts de la personne afin de créer des raccourcis clavier. 


P4 –  Minerve assistive :

le but est de créer une minerve active pouvant être dirigée par la personne afin de modifier l’élévation de la tête. 


P5 – Aide à la préhension d’objets :

le but est de créer une aide externe de type orthèse permettant de faciliter la préhension d’objet de façon active ou passive. 


À propos de Hackahealth:

HackaHealth est une association suisse active dans le domaine du handicap. L’association se compose d’étudiants, doctorants, post-doctorants et ingénieurs travaillant à l’EPFL, au Campus Biotech et dans l’industrie suisse des MedTech. Notre vision est de transformer la perception du handicap par le jeu, l’inclusion et la technologie. Nous le faisons en créant des espaces où les personnes – avec ou sans handicap – peuvent se rencontrer, se mêler et travailler ensemble sur des projets de technologie d’assistance. Depuis 2017, nous avons organisé 3 hackathons annuels de 48h au cours desquels ingénieurs, fabricants et designers ont développé avec des personnes en situation d’handicap des solutions personnalisées pour leur vie quotidienne.    (https://www.hackahealth.ch/)           


Video RTS Hackathon:


Contact

Inscription

https://robot-competition.epfl.ch/auth/registration

Contact

Coordinateur EPFL et contact pour les étudiants: Alice Bruel

Intervenant EPFL : Marius Aeberli

Responsable académiques:

  • Professeur Silvestro Micera (Chaire Fondation Bertarelli en neuro-ingénierie translationnelle)
  • Professeur Diego Ghezzi (Chaire Medtronic en neuro-ingénierie)
  • Professeur Auke Ijspeert (Laboratoire de bio-robotique)