Instructions internes de l’Ecole doctorale

Instructions internes à l’intention des doctorants

Veuillez noter que seule la version française de ces pages d’instructions internes fait foi.
L’utilisation du genre masculin a été adoptée afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.
Les instructions internes à l’intention des doctorants se basent sur deux textes officiellement approuvés par la direction de l’EPFL :
» L’ordonnance RS 414.133.2 sur le doctorat délivré par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, du 26 janvier 1998 (révisée le 1er septembre 2008), définit les conditions, la procédure et les autorités compétentes pour l’octroi du doctorat à l’EPFL (Art. 1, al. 1 de l’ordonnance sur le doctorat).
» Les directives sur la formation doctorale à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, du 21 novembre 2005 (révisées le 1er septembre 2008), règlent les modalités de la formation doctorale selon l’ordonnance sur le doctorat délivrée par l’EPFL (Art. 1, al. 3 de l’ordonnance sur le doctorat).
» Les instructions internes règlent les processus administratifs (Art. 1, al. 2 des directives sur la formation doctorale).
» La formation doctorale s’effectue dans le cadre d’un programme doctoral (Art. 3, al. 1 de l’ordonnance sur le doctorat).
» Le directeur de thèse guide le candidat dans son travail et veille au bon déroulement de la thèse (Art. 10, al. 1 de l’ordonnance sur le doctorat).
» Avant d’entamer une thèse, le candidat et son directeur de thèse doivent s’assurer que rien ne s’opposera à sa diffusion complète (Art. 25, al. 3 des directives sur la formation doctorale à l’EPFL).
» Le sujet de la thèse s’inscrit dans une branche scientifique qui fait l’objet d’un enseignement ou de recherches à l’EPFL (Art. 9 de l’ordonnance sur le doctorat).
» Le directeur du programme doctoral s’efforce d’éliminer les divergences d’opinion importantes entre le candidat et le directeur de thèse. Le vice-président pour l’éducation tranche si aucun accord n’est trouvé.
» Les tâches du vice-président pour l’éducation sont déléguées à l’Ecole doctorale (Art. 1, al. 2 de l’ordonnance sur le doctorat).
Le doctorant se présente à l’examen oral si et seulement si le minimum de crédits exigé est acquis.
Ord. Art. 8. al. 1, let. c
Polylex
Ordonnance sur le doctorat 
Directive sur la formation doctorale