Faculté des Sciences et Techniques de l’Ingénieur (STI)

L’étudiant master en Génie Mécanique est formé à une approche transdisciplinaire lui permettant de résoudre les problèmes liés à la conception, la production et le contrôle de systèmes et mécanismes technologiques: rédiger un cahier des charges pour un système mécanique; dimensionner un régulateur; choisir des capteurs et des actionneurs et leurs algorithmes de com¬mande; maîtriser des outils d’analyse numérique et expérimentale; modéliser un système de production et sa logistique; modéliser un processus en identifiant les sous-systèmes, leurs entrées, sorties et perturbations.

Consulter la documentation (fr/eng) consacrée aux stages en Génie Mécanique.

Ce que les entreprises pensent de notre programme de stages

“L’étudiant a réalisé une étude CFD détaillée sur l’influence que différents modèles de turbulence ont sur l’écoulement des fluides et les caractéristiques de performance thermique dans notre produit en pile de 1kW.”

Nick Lawrence, Responsable de l’Ingénierie Mécanique – Ceres Power Ltd, Horsham, Royaume-Uni

“Pendant son séjour à Ceres Power, le projet principal de l’étudiante était de répondre à la question suivante : « Le choix du modèle de turbulence a-t-il un impact critique sur la précision de la prédiction du comportement thermique de la pile ? » Pour ce faire, elle a créé un modèle thermique CFD de notre produit de pile de 1 kW et, à l’aide de données expérimentales de test de thermocouple, elle a comparé 4 modèles de turbulence différents. Elle a également réalisé une modélisation pour évaluer les effets des radiations. Le modèle créé était d’un niveau élevé et se comparait bien aux données de test.”

Résultat du stage:

  • Créer un modèle thermique d’une pile n’est pas une tâche simple, mais l’étudiante a réussi à réduire le problème à une taille gérable tout en obtenant une bonne précision.
  • Les résultats de ce travail de modélisation nous ont permis de sélectionner le bon logiciel CAE pour la simulation des flux et d’économiser des milliers de GBP en coûts de licence.
  • L’étudiante avait de bonnes relations, était professionnelle dans sa conduite et avait une attitude enthousiaste.

Ce que les étudiants pensent de notre programme de stages

“En plus des nouvelles connaissances techniques acquises concernant la simulation numérique, j’ai pu me familiariser avec le fonctionnement du travail en équipe.”

Audrey Désirée Wesoly

“Durant le cycle de master à l’EPFL, j’avais suivi le cours « Numerical flow simulation ». Cela m’a donné de bonnes bases et j’ai pu après une durée d’environ 2 mois participer activement aux tâches prescrites pour mon équipe de travail. Cette dernière était dédiée à la simulation de phénomènes physiques au sein des piles à combustible.”

Résultat de mon stage:

  • Augmentation de la confiance en soi.
  • Adaptation à un nouvel environnement.
  • Meilleure compréhension des piles à combustible et des simulations sur Fluent.

L’étudiant master en Génie Electrique et Electronique est concerné par l’électricité comme support d’information et d’énergie. Sa formation est pluridisciplinaire et comporte trois grands domaines d’application interconnectés: électronique (microélectronique, circuits intégrés, capteurs); technologies de l’information (acoustique, antennes, hyperfré¬quences, photonique, traitement et analyse du signal et d’images, vidéo, communications multimédias); énergie électrique (production, transport, mise en forme et stockage, dispositifs permettant la conversion d’énergie électrique en énergie mécanique).

Consulter la documentation (fr/eng) consacrée aux stages en Génie Electrique et Electronique.

Ce que les entreprises pensent de notre programme de stages

“Les étudiants EPFL sont très bien formés pour les travaux que réalise notre entreprise (conception de capteur d’images) et disposent d’une bonne ouverture d’esprit.”

Julien Michelot, Responsable R&D développement pixel – Pyxalis SAS, Moirans, France

“Étude de faisabilité et conception d’un pixel basé sur des transistors JFET. Le stage s’est focalisé sur l’étude de faisabilité d’un pixel sur substrat silicium dont l’étage de lecture est réalisé à partir d’un transistor de type JFET. A cheval entre le monde de la conception analogique et la physique du semi-conducteur, ce stage a permis à l’étudiant de se plonger au cœur de ce qui fait la performance d’un capteur d’image CMOS moderne.”

Résultat du stage:

  • Le stagiaire avait un très bon bagage technique.
  • Le stagiaire a su rapidement s’adapter aux outils spécifiques à notre métier.
  • Le travail fourni, est apprécié des collaborateurs.
 
 
*

Ce que les étudiants pensent de notre programme de stages

“Mon intégration au sein d’une équipe d’ingénieurs de conception m’a en effet présenté leur travail quotidien, reparti entre plusieurs projets sous divers avancements (conception, caractérisation…). Un des aspects très intéressant du métier est de pouvoir confronter les travaux de conception et de simulation avec les tests réels des dispositifs.”

Corentin Delacour

“La première partie du stage était axée sur ma formation au domaine de l’imagerie et aux nouveaux outils informatiques, que j’ai complétée de manière autonome grâce à la documentation fournie par mon tuteur. Le caractère “recherche” du stage m’a permis d’explorer différentes pistes de façon autonome tout en informant et discutant avec l’équipe. En effet, puisque la finalité du stage était la conception d’un nouveau type de pixel, la voie n’était pas toute tracée. J’ai par exemple modélisé de manière théorique l’architecture développée afin d’avoir des relations entre les différents paramètres de conception.”

Résultat de mon stage:

  • Il y régnait une ambiance très sympathique au quotidien.
  • Chaque semaine, j’exposais mes avancements à mes collègues de l’équipe et nous échangions à propos de la suite des investigations.
  • Cette expérience m’a permis d’approfondir mes connaissances.

Le master en Science et Génie des Matériaux donne des compétences approfondies permettant de comprendre la structure de la matière jusqu’à l’échelle atomique, et les relations entre structure et propriétés des matériaux ; de maîtriser leur utilisation dans des applications technologiques de pointe. L’étudiant se spécialise dans l’un des domaines suivants: transformation des matériaux et procédés de production; matériaux structurels pour le transport, l’énergie et les infrastructures; matériaux pour la microélectronique et la microtechnique; matériaux pour applications biotechnologiques et médicales.

Consulter la documentation (fr/eng) consacrée aux stages en Science et Génie des Matériaux.

Ce que les entreprises pensent de notre programme de stages

“Le stage a permis d’améliorer les propriétés des alliages d’aluminium pour applications automobile en optimisant les interactions entre la composition, les paramètres process et les propriétés finales.”

Aurèle Mariaux, R&D Responsable Scientifique – Novelis Switzerland SA, Sierre

“Le but de ce projet est d’améliorer la résistance et la formabilité des alliages automobiles en adaptant finement la composition des alliages aux conditions de solidification. Par des essais de coulée en laboratoire, le/la stagiaire pourra reproduire les conditions de solidification des différents procédés industriels. En partant de la composition de quelques alliages courants, il/elle réalisera des plans d’expérience pour construire un modèle plus général de prédiction des phases formées à la coulée et de leur évolution durant le processus de transformation jusqu’au produit fini. A la fin du projet, il/elle utilisera le modèle créé pour établir des recommandations sur les compositions et les paramètres à utiliser dans les procédés de production.”

Résultat du stage:

  • L’étudiant s’est montré très à l’aise tant avec l’équipe multiculturelle d’ingénieurs qu’avec l’équipe plus locale de techniciens.
  • L’étudiant a proposé une manière originale et pertinente d’analyser les données à disposition.
  • L’étudiant a montré un grand intérêt pour les différents aspects de la pratique industrielle et une bonne maîtrise du travail de laboratoire.

*

Ce que les étudiants pensent de notre programme de stages

“Même si j’étais un stagiaire, je me sentais intégré au groupe comme tout le monde.”

Gabriele Gaspard

“Pendant mon stage, mon rôle était de développer de nouveaux alliages d’aluminium pour l’automobile. J’étais responsable de tout : du choix de la composition chimique de l’alliage à la coulée en lingotière, des traitements thermiques à la préparation des échantillons et à la métallographie. En bref, j’étais responsable de toute la chaîne : du concept initial aux résultats finaux. Beaucoup de responsabilités, mais aussi beaucoup de satisfactions!”

Résultat de mon stage:

  • Je suis très satisfait de ce stage, bien plus que ce que j’aurais pu attendre.
  • Une bonne communication était essentielle pour faire avancer le travail de manière efficace.
  • J’ai acquis beaucoup de compétences techniques, la plupart des tâches étant liées à l’expérimentation du matériel plutôt qu’à une compréhension théorique de celui-ci.
 
 

L’étudiant master en Microtechnique est un généraliste en ingénierie, formé à une approche pluridisciplinaire (mécanique, électronique, optique, informatique, télécommunications). Il est capable de relever les défis de la miniaturisation et d’intégrer des technologies nouvelles. Il possède les compétences nécessaires à la production en masse (conception pour l’assemblage, maîtrise des coûts, impact économique). Sa formation est approfondie dans l’un des domaines suivants: micro- et nano-systèmes; optique appliquée; robotique et systèmes autonomes; techniques de production.

Consulter la documentation (fr/eng) consacrée aux stages en Microtechnique.

Ce que les entreprises pensent de notre programme de stages

“L’étudiante a conçu et développé des idées intéressantes pour notre produit qui ont résolu d’importants problèmes que nous avions auparavant.”

Christian Peters, Cofondateur – microGauge AG, Zürich

“Pendant le stage, l’étudiante a amélioré l’emballage de notre capteur en maîtrisant l’utilisation des outils FreeCad et FEM sans avoir d’expérience préalable avec eux. De plus, elle a développé des méthodes expérimentales efficaces qui utilisent l’Interféromètre à Lumière Blanche (WLI) et le Vibromètre Laser Doppler (LDV). Les objectifs ont été clairement identifiés et poursuivis pendant toute la durée du stage.”

Résultat du stage:

  • Très bonne connaissance de la mécanique et des procédés de micro-usinage.
  • L’étudiante n’a pas hésité à prendre des initiatives et à faire preuve d’imagination pour résoudre intelligemment des problèmes complexes.
  • Les documents produits étaient caractérisés par une belle structure logique qui les rendait faciles et intéressants à lire.

 
*

Ce que les étudiants pensent de notre programme de stages

“J’ai eu l’occasion de réaliser le projet pour lequel j’avais été engagée du début à la fin de façon généralement indépendante.”

Myriam Käppeli

“Mon stage s’est bien déroulé de façon générale. J’ai pu réaliser entièrement le projet pour lequel j’ai été engagée. J’ai aussi eu l’occasion de réaliser d’autres tâches quand j’attendais des livraisons pour mon projet. J’ai appris à communiquer mes interrogations et résultats plus clairement. Mes objectifs étaient clairement définis mais j’avais une grande liberté sur la façon de les atteindre. Ce stage m’a également permis de découvrir une ville Suisse que je ne connaissais pas avant. Je suis heureuse d’avoir effectué un stage dans une start-up, car je pense que je n’aurais pas pu contribuer autant dans une plus grande entreprise.”

Résultat de mon stage:

  • Je pense avoir établi une bonne relation de travail avec mes collègues.
  • Ce stage m’a donnée une bonne idée de ce qui m’attend si je travaille dans une start-up.
  • J’ai pu utiliser des compétences acquises durant mes études et en acquérir d’autres.
 

Responsable stages master