Plagiat et piratage

“Le plagiat, la fabrication et la falsification des résultats sont unanimement considérés comme des fautes graves, passibles de sanctions de la part de l’UNIL, voire de poursuites pénales. Leur pratique est incompatible avec la Charte qui stipule que l’UNIL “vise à produire et à transmettre des savoirs validés par des mécanismes collectifs de vérification, qui impliquent à la fois honnêteté, indépendance, interdisciplinarité, débat et transparence.” (Directive de la Direction 0.3. Code de déontologie en matière d’emprunts, de citations et d’exploitation de sources diverses)

Définition : “Le plagiat est la reprise – même ponctuelle, partielle ou reformulée – d’un texte d’autrui, en le faisant passer pour sien ou sans en indiquer la source.” (Directive 3.15.1 de la Direction de l’UNIL)


 

La copie ou le piratage de matériel informatique, livre ou autre mis à disposition à l’Espace multimédia est interdite.