Transports et mobilité

À l’heure actuelle, les structures et l’organisation des systèmes de transport sont soumis à des changements fondamentaux, induits notamment par l’omniprésence des technologies et le développement de l’économie du partage.

Le concept de mobilité en tant que service devient une référence. De cette situation découlent plusieurs conséquences: la propriété de véhicules privés reculera; la dichotomie entre transport public et transport privé disparaîtra; avec l’apparition de flottes de véhicules partagés – considérés quelque part à la jonction entre publics et privés –, les systèmes de transport ne seront plus conçus et exploités séparément, mais des solutions multimodales verront le jour; les systèmes centrés sur le véhicule, où chaque opérateur de transport public fait avancer des véhicules d’après un horaire défini, se feront remplacer ou deviendront des systèmes centrés sur le voyageur, qui tiendront compte de ses besoins et de ses préférences.

Curieusement, les mêmes tendances s’appliquent au transport des biens: mobilité partagée, services porte-à-porte, multimodalité et systèmes centrés sur le client. Le cas spécifique de la «logistique urbaine» est crucial ici: la croissance des achats en ligne a en effet généré un trafic énorme de colis à travers les villes.

Laboratoires :

VITA

Intelligence visuelle pour le transport

TRANSP-OR

Laboratoire de transport et mobilité

LUTS

Laboratoire de systèmes de transports urbains