Interne

ENAC-IT3 – DeployStudio

ENAC-IT3 met à disposition d’ENAC-IT un service d’installation, maintenance et déploiement pour les ordinateurs Apple.

L’utilisation basique de ce service permet de :

Faire de la maintenance au niveau du disque dur :

  • Réparations des disques
  • Réparations des permissions
  • Formatage et partitionnement
  • Sauvegardes

Faire une image disque
Installer un OS de base, Mac OSX ou Windows 7

L’utilisation expert permet de :

  • Elaborer des taches automatisées
  • Formatage et partitionnement
  • Installation de 2 voir 3 Os
  • Installation d’applications
  • Mises à jour
  • Connexion à Open Directory

Prérequis pour utiliser ce service :

Une prise réseau dans le subnet 63
Ordinateur avec interface réseau câblé

Premiers pas :

L’utilisateur démarre l’ordinateur (connecté au réseau sur une prise 63) en appuyant sur la touche N (comme network)

Un fois la connexion établie, l’utilisateur a le choix entre:

utiliser les outils à disposition (Menu Utilities) :

  • DiskUtility
  • Firmware Password Utility
  • Network Utiliy
  • Reset Password
  • Startup Disk
  • Terminal

Ou :
Lancer un workflow, pour installer un nouveau(s) OS ou faire une image de l’ordinateur.

Deploy01 - workflow d'installation d'un nouvel OS

Dans cette exemple vous choisissez le Workflow (ex. ENAC-IT3 – Restore ou Create) et le disque de destination/source;
ou un autre Workflow selon vos besoins.
(cette liste contient les Worflows IT3 mais vous allez pouvoir ajouter les votres).

Deploy02 - exemple de workflow, restore

Faire une image disque pour restore/clonage :

Mac OSX :

L’image master doit être faite sur une machine récente si vous voulez l’utiliser sur d’autres modèles ou les mêmes.

Logiquement une image faite a partir d’un iMAC ne sera pas utilisable sur un portable MacAir.

Peut contenir le système et les applications, avec un compte user admin.

Pas nécessaire de faire un «sysprep» ni ce soucier du nom de la machine.

Les identifiants de la machine sont inscrits en dur sur le hardware.

Il convient de faire les dernières mise a jour (sys et applications) et faire une réparation des permissions (soit avec l’utilitaire disque ou en ligne de commande: % sudo diskutil repairPermissions /)

La même chose pour vérifier l’intégralité du disque: % fsck -fy

Nous effectuons systématiquement un check avant de cloner une image, ceci en mode single user. Il suffit de démarrer l’ordinateur en appuyant sur les touches «cmd et s» puis lancer les commandes:

% diskutil repairPermissions /
% fsck -fy

Windows :

Pour faire une image Windows la procédure et un peu plus complexe; les drivers génériques Windows ne peuvent pas exploiter convenablement toutes les ressources des ordinateurs apple.

Donc pour faire une image Windows on doit passer par l’utilitaire BootCamp.

C’est pendant la procédure de préparation de la partition où on va installer Windows que l’utilitaire BootCamp télécharge tout les drivers Windows pour votre type de machine. L’utilitaire vous demande aussi une clé usb formatée fat pour stocker les drivers.

Une fois la partition préparée et les drivers prêts vous pouvez démarrer avec un DVD d’installation Windows (démarrer l’ordinateur en appuyant sur la touche C)

Une fois le système installé il faut alors lancer l’installeur “.exe” contenu dans la clé USB pour installer tous les drivers Windows.

Faire un sysprep ( ?) et envoyer l’image sur le serveur.

Linux :

Notre procédure pour installer Ubuntu est la suivante :

  • Partitionnement du disque (avec les utilitaires DeployStudio par exemple)
  • Installation de MacOsx sur la première partition et Linux sur la deuxième
  • Installer Grub sur la partition Linux
  • Gestion avec rEfit du système à démarrer (http://refit.sourceforge.net)
Deploy03 - multibootavec rEFIt

Nous sommes entièrement satisfaits avec cette procédure. Ubuntu fonctionne parfaitement sur les iMAC.

Les images une fois préparées et déposées sur le serveur peuvent être utilisées dans le cas d’un simple restore d’une machine ou intégrées dans un workflow plus complexe.

Nomenclature :

Pour une question de visibilité nous vous prions de respecter une nomenclature qui puisse indiquer l’appartenance au service, l’utilisation, la date de création de l’image, etc.

Exemples :

pour une image :
ENACIT3-MACOSX-IMAC27-20131010

pour un WorkFlow :
ENACIT3-DUALBOOT-Mac-Win

pour une application :
ENACIT3-FirefoxUS-versionX

Mise en oeuvre :

Nous passons volontiers chez vous pour une démonstration plus approfondie ou pour faire avec vous une installation particulière à votre espace.