Candidature complète: Centres de compétence en éducation numérique (C-CoDE)

L’enseignement supérieur en Afrique est confronté à des défis sans précédent. En raison de l’évolution démographique et du manque d’investissement dans l’enseignement supérieur, les universités ne peuvent pas accueillir un nombre croissant de diplômés du secondaire. En outre, les programmes d’études disponibles ne sont souvent pas adaptés aux besoins des économies locales. La formation au niveau du master et du doctorat peut être sévèrement limitée par le manque de cours avancés, notamment en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STEM).

L’éducation numérique offre la possibilité d’atteindre des étudiants africains talentueux et motivés qui, autrement, n’auraient pas accès à l’enseignement supérieur. Pour soutenir la recherche scientifique sur l’ensemble du continent africain, l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) au Maroc et l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse ont lancé l’initiative Excellence in Africa (EXAF). L’un des trois piliers de cette initiative se concentre sur l’éducation numérique, en s’appuyant sur les antécédents avérés de l’EPFL et de l’UM6P dans ce domaine. L’objectif est d’offrir aux étudiants en STEM inscrits dans des programmes de master et de doctorat à travers l’Afrique un accès à du matériel et des outils pédagogiques de la même qualité qu’en Suisse, mais adaptés aux programmes de recherche locaux et aux besoins de l’Afrique.

Appel à candidatures

La date limite de soumission a été repoussée au 15 août 2020

Cet appel à candidatures vise à établir les trois premiers (sur un total de six) partenariats institutionnels avec des universités renommées en Afrique en 2020, aboutissant à la création et au développement d’un C-CoDE dans chaque université sélectionnée. [Voir Dossier complet du projet]

Les objectifs du programme

Le programme vise à promouvoir l’intégration durable de l’éducation numérique dans le processus d’enseignement des institutions africaines d’enseignement supérieur dans les disciplines STEM, comme moyen de renforcer la qualité de l’enseignement ainsi que les compétences des diplômés.

L’élément clé de l’initiative sera la création et le développement d’un centre de compétence en éducation numérique (C-CoDE) dans chaque université partenaire. [cliquez ici pour plus d’informations]

Critères d’éligibilité

L’institution requérante doit :

  • être une institution universitaire publique africaine ;
  • être un établissement d’enseignement supérieur accrédité au niveau national avec au moins 3 ans de fonctionnement continu et visible ;
  • installer physiquement le futur centre en Afrique.
  • État de préparation des institutions :
    1. à promouvoir le développement et
    2. à intégrer l’utilisation des ressources numériques et des nouvelles méthodes pédagogiques ;
  • Engagement de la direction pour la mise en œuvre à travers l’établissement des meilleures pratiques dans l’enseignement des STEM ;
  • Implication du corps enseignant et des professeurs dans le projet de transformation pédagogique ;
  • Engagement de la direction à cofinancer la mise en place du C-CoDE ;
  • Infrastructure existante, ainsi que l’expertise technique et pédagogique ;
  • Originalité et la qualité du projet, ses résultats escomptés et son impact institutionnel à long terme
  • Potentiel d’impact régional.

Les postulants acceptent, lorsqu’ils soumettent leur projet, que les décisions rendues par le Joint Steering Committee sont obligatoires et finales.

Les postulants renoncent dès lors expressément et de manière irrévocable à tous les droits de faire appel ou recours contre lesdites décisions devant toute cour de justice, exception faites des droits auxquels il ne peut être renoncé selon le droit Suisse, auquel cas le for exclusif sera à Lausanne (Suisse).

Financement

Le programme octroie jusqu’à 100’000 francs suisses à chaque institution partenaire pour le projet de création d’un centre sur une période de 2 ans maximum. Ce montant couvrira, en tout ou en partie, les dépenses liées à la formation ou à l’équipement technique et à l’infrastructure. Le financement des équipements et des infrastructures sera disponible en fonction des besoins.

Pour que le financement des équipements et de l’infrastructure technique soit débloqué, les conditions suivantes doivent être remplies par l’institution d’origine au cours des 12 premiers mois du programme:

  1. Infrastructure: Les locaux accueillant le C-CoDE sont identifiés par l’institution et validés par le gestionnaire du programme. La surface des locaux doit être d’au moins 100m2 et comprendre :
    1. Une salle dédiée à l’enregistrement. Cette salle doit être climatisée et insonorisée selon les spécifications fournies.
    2. Une salle climatisée qui servira de local technique.
    3. Une salle climatisée qui servira de bureau pour l’équipe de production et sera également utilisée pour la préparation et la formation des enseignants.
  2. Ressources humaines: Au moins deux personnes sont nommées avec une mission spécifique pour gérer et animer les opérations quotidiennes du C-CoDE :
    1. Un ingénieur ou un spécialiste technique, chargé de l’exploitation et de la maintenance du studio de production multimédia.
    2. Un spécialiste techno-pédagogique, chargé de conseiller et d’encadrer les membres du corps enseignant en matière d’éducation numérique.
  3. Fonds : Un engagement écrit de fournir un minimum de 15’000 francs suisses de fonds de contrepartie pour l’acquisition d’équipements techniques.
Comment postuler

Le processus de candidature et d’évaluation comprend deux étapes. Veuillez lire attentivement les directives de candidature.

Date limite de soumission

Toutes les demandes doivent être présentées au moyen des formulaires de soumission en ligne avant le 15 Août 2020 (18:00 GMT/UTC).

L’ensemble de la procédure de candidature devrait se dérouler selon le calendrier suivant :

  • Septembre : invitation à soumettre une proposition complète envoyée aux universités sélectionnées
  • 30 octobre : Étape 2 – Proposition complète – date limite de soumission
  • Mi-novembre : Décision finale du Comité directeur conjoint
Procédure de candidature et de sélection

Les institutions intéressées sont invitées à soumettre une candidature en ligne à l’appel à manifestation d’intérêt, accompagnée des documents requis. Les candidatures initiales seront examinées par un comité conjoint EPFL-UM6P. Les institutions sélectionnées seront ensuite invitées à soumettre une proposition complète. La sélection finale sera effectuée par le comité directeur conjoint de l’initiative “Excellence in Africa”.

Un protocole d’accord formel, ainsi qu’un accord de mise en oeuvre, seront signés entre les institutions désignées et l’EPFL pour définir les détails opérationnels et financiers du projet.