« E-learning dans les contextes fragiles »

©wazkkii

Le projet E-learning dans les contextes fragiles vise à faciliter le déploiement de formations numériques dans des régions où les infrastructures peuvent être limitées.

Le manque et l’inégalité d’accès à l’éducation constituent un obstacle majeur au développement durable de nombreuses populations. Ce problème est à la base de l’objectif 4 de l’Agenda 2030, lequel vise à « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ».

La numérisation et les outils d’e-learning peuvent jouer un rôle essentiel dans la mise en œuvre des projets de développement, notamment pour de l’éducation ou de la formation professionnelle. C’est par exemple une solution potentielle pour garantir une formation de qualité dans des régions où l’accessibilité physique est difficile en raison de conflits. Elle reste néanmoins très difficile à mettre en place pour une large partie de la population. À l’instar de la zone sahélienne, des populations importantes n’ont pas ou peu accès à internet et par conséquent à des solutions d’éducation numérique, souvent par manque d’infrastructures. Pourtant, l’éducation devrait s’inscrire avant tout dans une perspective inclusive, selon l’approche dite du ‘Leave no one behind’.

Dans un contexte d’explosion du numérique dans les deux dernières années, il devient urgent de penser également à l’impact de l’éducation numérique en termes de consommation d’énergie. La haute définition des vidéos et le streaming sont des éléments importants de cette consommation qu’il s’agit de questionner, pour une plus grande équité du point de vue de l’accessibilité, mais également des quantités d’énergie disponible.

En partenariat avec l’Association suisse pour l’échange de personnes dans la coopération internationale (Unité), le centre EXAF prévoit d’analyser quels sont les besoins et les obstacles locaux, pour le développement du numérique dans des contextes fragiles, afin de pouvoir développer un système durable d’enseignement numérique à faible flux. Pour cela, nous travaillerons à la fois sur le matériel pédagogique et sur l’infrastructure.                             

L’Association suisse pour l’échange de personnes dans la coopération au développement (Unité) a été fondée en 1964. Elle est formée de 13 d’organisations membres qui coopèrent directement avec des organisations locales dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030. En partenariat avec la Direction du Développement et de la Coopération (DDC), Unité s’engage en faveur d’une coopération efficace, durable et équitable avec les partenaires du Sud.

Contact

For more information about the project, please contact :

[email protected] – +41 21 693 74 70