Ressources humaines

Vacances et voyages privés

À ce jour, le risque d’une infection au coronavirus continue d’exister dans presque toutes les régions du monde. Nous recommandons fortement aux collaborateurs de ne pas voyager à l’étranger durant leurs vacances ou congés. Nous attirons votre attention sur les recommandations faites par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Certaines régions pourraient être mises en quarantaine durant votre voyage, nécessitant de prolonger votre séjour sur votre solde vacances.

États et zones en quarantaine

À compter du 6 juillet, un principe de quarantaine entre en vigueur pour les voyageurs en provenance de certaines régions. L’OFSP actualise régulièrement la liste des États et zones concernés sur son site. Cette mise en quarantaine s’applique à tous les collaborateurs, étudiants ou visiteurs.

Gestion des absences

Tous les collaborateurs sont tenus de se conformer à la Directive fixant les conditions cadres du plan de protection COVID-19 de l’EPFL et aux instructions de leurs supérieurs hiérarchiques.

Le télétravail reste recommandé pour tous les collaborateurs dont la nature du travail ne nécessite pas la présence sur le campus. Vos absences dues au télétravail ne doivent pas être saisies dans votre gestionnaire d’absence jusqu’à nouvel avis.

Si vous présentez des symptômes qui pourraient être potentiellement dus au coronavirus, ne venez pas travailler, et informez votre superviseur. Le télétravail devient obligatoire si vous présentez des symptômes du COVID ou si vous êtes en quarantaine. Dans ces cas, votre absence doit être enregistrée sous le code « évènements spéciaux (selon RH) – « COVID-19 ». 

Par contre, les personnes malades – quelle que soit la maladie – doivent l’annoncer sous maladie dans le gestionnaire d’absence, dès le premier jour d’absence.

Prise de vacances au regard de la reprise

Chaque Responsable d’unité établit un planning vacances pour 2020 ainsi qu’un Plan de contingence, pour sécuriser la relance d’activité de l’école. Ce plan de contingence doit permettre d’avoir le personnel nécessaire lorsque les activités de l’école reprendront pleinement.

Engagements

Tenant compte de l’Ordonnance 2 Covid-19 du Conseil Fédéral qui suspend les visas jusqu’au 15 juin 2020, de la fermeture temporaire de certaines frontières et du télétravail potentiel possible, les mesures suivantes sont validées:

  • Tous les contrats de travail signés avec une date d’entrée au 1er avril ou une date ultérieure sont honorés, moyennant accord du responsable hiérarchique et du RRH pour un démarrage en télétravail de Suisse ou de l’étranger. Ce, à l’exception des ressortissants des Etats tiers n’ayant pas obtenu leur visa avant la suspension. Pour ces derniers, nous appliquons la clause suspensive des contrats avec une date probable d’engagement au 1er octobre 2020 (visas suspendus jusqu’au minimum 15 juin + délai de 3 mois de procédure).
  • Les contrats de travail non encore signés des collaborateurs vivant à l’étranger débuteront au plus tôt le 1er juillet pour les ressortissants de l’UE/AELE et le 1er octobre pour les ressortissants des Etats tiers, soit après l’obtention des visas et permis de travail.

Personnel frontalier

Si votre présence est requise sur un site de l’EPFL et afin de passer la frontière suisse, vous devez vous prémunir d’une pièce d’identité, ainsi que de votre permis G pour frontalier en cours de validité. Veuillez également consulter les informations spécifiques de votre pays de résidence concernant les déplacements nationaux et internationaux.

Personnel titulaire de permis L, B ou C avec un retour en Suisse

Pour rentrer en Suisse, vous devez vous prémunir d’une pièce d’identité, ainsi que de votre permis L, B, C en cours de validité. Veuillez également consulter les informations spécifiques valables dans le pays où vous résidez actuellement concernant les déplacements nationaux et internationaux.

Une femme travaillant devant son ordinateur

Mesures, principes pour établir un plan de continuité et outils.