Ressources humaines

Tous les collaborateurs sont tenus de se conformer à la nouvelle Directive EPFL fixant les conditions-cadres du plan de protection COVID-19.

Télétravail

Le télétravail doit être la règle dans toutes les situations qui ne requièrent pas absolument votre présence sur le campus.

Depuis le 1er octobre 2020, le télétravail s’effectue uniquement depuis la Suisse ou une zone frontalière (collaborateurs détenteurs d’un permis G). En effet, L’EPFL étant un établissement autonome de droit public de la Confédération Suisse, ses collaborateurs sont au bénéfice d’un contrat de travail de droit public qui inclut un lieu de travail en Suisse. Les collaborateurs sont soumis à la sécurité sociale suisse et sont imposables en Suisse.

Assouplissement exceptionnel pour les fêtes de fin d’année

Afin de vous permettre de retrouver votre famille, vos proches ou de prendre du repos, la Direction a décidé d’autoriser les collaboratrices et collaborateurs qui souhaitent effectuer un voyage privé à télétravailler depuis l’étranger durant la période allant de mi-décembre 2020 à mi-janvier 2021. Le retour en télétravail s’effectuera, à nouveau, depuis la Suisse ou en zone frontalière (pour les détenteurs d’un permis G), dès la mi-janvier 2021.

La Direction a pris cette mesure à titre exceptionnel, compte tenu du fait que le télétravail doit s’effectuer uniquement depuis la Suisse ou une zone frontalière (collaborateurs détenteurs d’un permis G). En effet, l’EPFL étant un établissement autonome de droit public de la Confédération suisse, ses collaborateurs sont au bénéfice d’un contrat de travail de droit public qui inclut un lieu de travail en Suisse. En conséquence, les collaborateurs sont soumis à la sécurité sociale suisse et sont imposables en Suisse (sauf dispositions particulières pour les frontaliers). Cet assouplissement permettra donc à celles et ceux qui le souhaitent de combiner vacances et télétravail durant cette période.

Tous les jours non travaillés doivent être déclarés, comme jours de vacances dans le système de gestion des absences de l’EPFL.

Nous vous demandons d’anticiper, dans la mesure du possible, le risque d’impossibilité de retour en Suisse à la mi-janvier. Soyez attentifs aux effets de l’évolution de la pandémie sur votre voyage de retour (vols annulés, frontières fermées…) et de possible quarantaine. Nous attirons votre attention que si, au moment du départ, le pays figurait déjà sur la liste des pays et régions considérés à risque élevé d’infection par l’OFSP, vous êtes tenus de télétravailler durant la quarantaine. Si le télétravail n’est pas possible, vous devrez utiliser votre solde de vacances, heures supplémentaires, heures d’appoint ou congé non payé, le cas échéant.

Présence sur le campus et liste de présence

Les responsables d’unités ont la responsabilité d’autoriser la présence exceptionnelle sur le campus en fonction du type d’activités ainsi que des besoins individuels, dans la mesure du respect des présentes directives.

Les responsables d’unités doivent tenir à jour une liste des personnes présentes dans les différents locaux sur les 14 derniers jours (voir point «Liste de présence»). Dès lors, l’enregistrement du télétravail dans l’outil de gestion des absences n’est pas requis.

Gestion des absences

Si vous présentez des symptômes qui pourraient être potentiellement dus au coronavirus, ne venez pas travailler, et informez votre superviseur. Le télétravail devient obligatoire si vous présentez des symptômes du COVID ou si vous êtes en quarantaine. Dans ces cas, votre absence doit être enregistrée sous le code «évènements spéciaux – Quarantaine COVID-19». 

Par contre, les personnes malades – quelle que soit la maladie – doivent l’annoncer sous maladie dans le système de gestion des absences, dès le premier jour d’absence.

Vacances

Vacances et voyages privés

Toutes les recommandations concernant les voyages durant vos vacances et congés sont disponibles sur la page Voyages.

Prise de vacances dans un pays ou une région à risques

Si au moment du départ, votre destination ne se trouvait pas sur la liste des pays et régions considérés à risque élevé d’infection par l’OFSP et que la destination est ajoutée à cette liste durant votre voyage, votre salaire est maintenu pendant la quarantaine, même si vous ne pouvez pas accomplir votre travail à domicile.

Si au moment du départ, le pays figurait déjà sur la liste des pays et régions considérés à risque élevé d’infection par l’OFSP, vous êtes tenu de télétravailler durant la quarantaine. Si le télétravail n’est pas possible, vous devrez utiliser votre solde de vacances, heures supplémentaires, heures d’appoint ou congé non payé, le cas échéant.

Engagements

Dans le cadre de votre nouvelle prise de fonction au sein de l’EPFL en Suisse, nous vous recommandons de rejoindre la Suisse dès que possible avant le début de votre contrat, même en cas de quarantaine.

Pour les ressortissants d’Etats tiers, nous vous recommandons également de rejoindre la Suisse dès que votre visa / autorisation de séjour vous le permet, même en cas de quarantaine.

Veuillez vérifier sur Voyages si une quarantaine est nécessaire.

Personnel frontalier résidant en France

Pour répondre au besoin des autorités françaises, veuillez demander directement à votre Responsable d’unité de remplir le document justificatif de déplacement professionnel si vous devez venir travailler sur le Campus. Votre unité est en effet la plus à même de certifier que vos déplacements professionnels ne peuvent être différés et que votre activité ne peut pas être effectuée en télétravail.

Une femme travaillant devant son ordinateur

Outils pour le télétravail, mise à disposition de matériel IT, et conseils afin de rendre votre poste à la maison le plus ergonomique possible.