Questions et réponses concernant les études et les examens

Ces questions-réponses s’inscrivent dans le cadre des mesures particulières mises en place pour les études à l’EPFL durant l’épidémie de la Covid-19. Elle sont destinées aux étudiant·e·s CMS, MAN, Bachelor, Master et à leurs enseignant·e·s.

Ces informations pourront évoluer en fonction des décisions de l’École face à la situation.

Seules les règles contenues dans la directive de l’EPFL pour l’organisation de la formation sous les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19) font foi, la directive se trouve sur le site Polylex.

[dernière actualisation: 4.12.2020]

Accès au campus

Les étudiant.es autorisé.es à venir sur le campus dans le cadre d’un enseignement pratique peuvent utiliser les locaux et infrastructures de l’Ecole la demi-journée durant laquelle a lieu cet enseignement.

Le masque est obligatoire dans tous les locaux de l’EPFL, lors de chaque déplacement et à la place de travail.

Oui, mais en nombre restreint, avec une limite à 1000 personnes. Afin de minimiser et réguler le flux des personnes présentes sur le campus, ils/elles doivent s’inscrire au préalable via l’application EPFL Campus ou la page Web https://campus.epfl.ch/.

Les prestations particulières peuvent par exemple être les suivantes :

  • Consultations, au point santé, sociale ou psychothérapeutique
  • Nécessité de se rendre au guichet des services aux étudiants (questions sur les études, retrait de documents certifiés, attestations, etc.)
  • Impression de documents
  • Récupération d’affaires dans un casier
  • Helpdesk informatique (problèmes de logiciels et matériels)
  • Activités de coaching (limitation à 5 personnes)
  • Repas (midi et soir)
  • Messe, recueillements, célébrations (limitation à 5 personnes)

Le principe ci-dessus est également valable pour le samedi et le dimanche.

Non. En cas de problème d’accès Internet, nous vous invitons à transmettre votre demande via ce formulaire. L’école propose une solution technique aux étudiant.es qui résident en Suisse.

Oui, les AE sont considérés comme des membres travaillant pour l’enseignant·e . Ils/Elles peuvent donc accéder au campus pour effectuer leurs tâches d’assistanat. A noter que s’ils/elles ont un cours concomitant à leur assistanat, ils/elles peuvent rester sur le campus pour le suivre, mais uniquement en ligne.

Oui, ils/elles peuvent accéder aux espaces dédiés à la réalisation de leur projet. Mais s’ils/elles n’appartiennent pas au groupe autorisé à venir sur le campus, ils/elles doivent au préalable s’inscrire auprès du/de la professeur·e et du/de la coordinateur.trice en charge du projet ou du/de la professeur·e responsable du laboratoire.

Les étudiant·e·s peuvent se rendre sur le campus pour travailler sur leur projet indépendamment de leur groupe. Ils/elles doivent respecter les règles sanitaires et de traçabilité que chaque laboratoire leur impose.

Les personnes impliquées dans les associations peuvent venir sur le campus pour des tâches de gestion ainsi que pour les activités liées à leur association si elles ne peuvent pas être effectuées à distance. Pour ce faire, elles doivent s’inscrire via l’application EPFL Campus.

Le/la président.e de l’association est responsable de tenir une liste de présence (à conserver au moins 14 jours) et de faire respecter les mesures de protection et d’hygiène.

La venue d’étudiants visiteurs pour mener un projet dans un laboratoire de l’EPFL est autorisée dans la mesure où ils remplissent les conditions standards du service académique:

  • accord du professeur
  • durée supérieure à 2 mois
  • projet reconnu dans leur cursus

Pour toutes demandes à ce sujet, merci de vous adresser au service académique.

La Bibliothèque et le Rolex Learning Center sont accessibles uniquement aux étudiants EPFL et sur réservation. Vous avez à nouveau la possibilité d’emprunter les documents des collections aux bornes de prêts, et de rendre vos documents empruntés en les déposant dans les caisses blanches.

Un guichet spécial Pick-up a Book assuré par les bibliothécaires vous permet de retirer des livres commandés dans le réseau NEBIS. Dans ce cas, il est nécessaire de réserver vos documents depuis le catalogue BEAST. L’emprunt et l’accès aux collections vous sont facilités: retrait de normes imprimées sur demande, envoi par email d’articles et de chapitres de livres numérisés.

Plus de détails sur le site information coronavirus à la bibliothèque.

Examens session d’hiver 2021

Déroulement des examens

Oui. Ils se dérouleront du 11 au 30 janvier 2021. Les examens seront précédés du congé de Noël et de deux semaines de révision. Ils seront suivis de trois semaines de vacances. La rentrée académique se déroulera le 22 février 2021.

En partie. Les examens des cours communs de première année se dérouleront en présentiel. Pour les autres cours, les enseignant.es doivent évaluer s’il est possible d’effectuer un examen à distance afin de réduire le nombre d’étudiant.es sur le site.

Les examens oraux peuvent se dérouler en ligne à livre ouvert (accès à Internet, aux livres, notes…) mais sans collaboration, selon les indications fournies par les enseignant.es. Pour la mise en place de ce type d’examen, ces dernier.es peuvent se référer au guide dédié. La présence en ligne d’un observateur (et si besoin d’un assistant supplémentaire) est requise et l’enregistrement de l’épreuve n’est pas autorisé en raison de la législation sur la protection des données. 

Les examens écrits peuvent être transformés en examens oraux en ligne selon les modalités décrites ci-dessus ou prendre la forme d’un take home exam, un examen écrit à effectuer à la maison à livre ouvert (accès à Internet, aux livres, notes…). Pour la mise en place de ce type d’examen, les enseignant.es peuvent se référer au guide dédié. Dans ce type d’examen, les étudiant.es ont accès à tout le matériel, mais ne sont pas être autorisés à collaborer pour produire leurs réponses. Le take home exam a lieu sans surveillance mais dans un temps imparti. Il ne doit pas dépasser une demi-journée (au maximum 6 heures).

Les enseignant.es doivent informer leur section jusqu’au 23 novembre de la forme d’examen retenue. Le Service académique informera les étudiant.es au début du mois de décembre de la forme de leurs examens.

Les étudiant.es doivent disposer d’une connexion Internet, d’un appareil pour se connecter à Moodle et d’un appareil (un ordinateur ou un smartphone) leur permettant de convertir des documents en pdf pour le rendu final. Vous pouvez consulter le guide dédié à la manière de convertir des documents en pdf pour soumission.

Si l’examen a lieu en présentiel, il peut être réalisé sous forme de QCM. Par contre, s’il est effectué en ligne, il doit prendre la forme d’un examen oral ou d’un take home exam selon les modalités décrites ci-dessus.

Pour les cours à contrôle continu avec des midterms en milieu de semestre, il est nécessaire de planifier des solutions alternatives telles qu’un take-home exam ou un examen pendant la session (sous forme de take-home exam ou d’examen oral en ligne selon les modalités décrites ci-dessus).

Si possible, les examens du CMS se dérouleront en présentiel. Les étudiant.es seront informés au début du mois de décembre de la forme de leurs examens.

Retrait et traitement des échecs

L’étudiant·e en cycle Bachelor ou Master a le droit de se retirer d’une ou de plusieurs branches jusqu’au 30 novembre. Passé ce délai, l’étudiant.e devra se présenter aux examens.

En cas de retrait aux épreuves, la durée du cycle sera prolongée d’un semestre, voire d’une année si nécessaire.

En cas d’absence justifiée (par exemple: maladie, quarantaine, accident) à un examen, l’étudiant.e doit l’annoncer par email au Guichet des services aux étudiant.es [email protected], avec copie à l’enseignant.e, le plus tôt possible mais au plus tard avant le début de l’examen. Les absences non notifiées et non justifiées seront sanctionnées d’un NA (non acquis) impliquant un échec dans la branche.

La Conférence des examens évaluera s’il est possible de poursuivre conditionnellement au cycle supérieur et/ou de présenter les épreuves manquantes comme examen différé lors de la session d’été 2021. Cette mesure particulière permettra aux étudiant·e·s de ne pas prolonger excessivement la durée de leurs études.

La possibilité de présenter les épreuves manquantes lors de la session d’examen d’hiver 2022 reste toujours valable.

Les étudiant·e·s Bachelor et Master ayant obtenu une note insuffisante (inférieure à 4) pourront repasser l’épreuve échouée à la prochaine session d’hiver sans que cela compte comme une nouvelle tentative. En cas de souhait, une note insuffisante à la session d’hiver 2021 pourra aussi être conservée.

En cas de seconde tentative, de manière exceptionnelle, le Service académique conservera uniquement la meilleure des deux notes sur le bulletin de notes.

Si l’étudiant n’a pas averti au préalable de son absence à une épreuve et qu’il ne se présente pas ou rend une copie blanche, un « NA » lui sera notifié et entraînera un échec dans la branche, comptant comme une tentative.

Oui, les notes insuffisantes seront prises en compte dans le calcul de la moyenne et visibles sur le bulletin de notes. Si une note insuffisante entraîne l’échec du bloc/groupe, l’étudiant·e pourra repasser l’épreuve à la prochaine session d’hiver, sans que cela compte comme une nouvelle tentative.

Par contre, une note insuffisante sera définitive si le bloc/groupe auquel appartient la branche est réussi.

Si l’étudiant·e a présenté plus de branches que nécessaire et qu’une note insuffisante empêche la réussite d’un bloc, le Service académique peut retirer celle-ci du bulletin de notes. Ceci, sur demande de la section.

Les étudiant·es obtenant une moyenne inférieure à 3.5 au premier semestre n’auront pas un échec formel mais devront effectuer la MAN.  Les étudiants à la MAN devront passer une évaluation pour être autorisés à recommencer le Propédeutique avec deux tentatives. Ces épreuves permettront aux étudiant·e·s de faire un bilan de leurs compétences, afin de pouvoir juger de leur capacité à refaire leur 1ère année.

L’étudiant.e doit à nouveau suivre la MAN au semestre de printemps 2021.

Le CMS se déroule selon les règles habituelles. Les étudiant.es qui ont un résultat inférieur à 3,5 au premier semestre ne seront pas admis.es au 2e semestre. Ces personnes seront dirigées vers l’examen d’admission. 

Année académique 2020-2021

Fonctionnement des cours

La Direction a décidé que le port du masque est obligatoire dans tous les locaux de tous les sites de l’EPFL, dès le mardi 1er septembre. Le masque doit être mis dès l’entrée dans un bâtiment et doit être gardé en permanence, y compris lors des déplacements dans les locaux (salles de cours, bureaux, restaurants, salles informatiques, couloirs, ascenseurs, toilettes, etc.). Les étudiants comme les collaborateurs doivent donc porter leur masque même une fois assis à leur place de cours, d’étude ou à leur place de travail.

Nous vous prions de vous référer aux règles d’utilisation correcte du masque de l’OFSP. Ces règles doivent être respectées par l’ensemble des personnes se trouvant dans les locaux de l’EPFL.

Cette mesure supplémentaire vient s’ajouter aux règles d’hygiène et de comportement qui restent encore et toujours la meilleure manière de nous protéger.

Non. Le Conseil fédéral a édicté mercredi 28 Octobre de nouvelles mesures, dont l’interdiction des cours en présentiel pour les Universités. Dès lundi 2 novembre et jusqu’à la fin du semestre, tous les cours et exercices seront donc dispensés en ligne.

Les enseignements qui nécessitent une présence physique sur le campus pourront se poursuivre. Ceci selon la règle des groupes «Modulo », si cette notion s’applique, et sous la responsabilité du chef d’unité ou du responsable de l’enseignement.

Les étudiant·e·s sont répartis dans leur groupe en fonction de leur numéro sciper modulo 3.

0= groupe “A”
1= groupe “B”
2= groupe “C”

Les étudiant·e·s peuvent voir à quel groupe ils/elles appartiennent dans l’application EPFL Campus et dans IS-Academia.

Non.

La division en 3 groupes est valable pour tous les cours Bachelor et Master, donc les doctorants suivant ceux-ci sont également divisés en trois groupes selon la règle du numéro sciper modulo 3.

En revanche, la division en 3 groupes ne s’applique pas aux cours doctoraux. Pour plus d’informations, veuillez consulter la section « Doctoral courses » de la page d’information pour les doctorants (en anglais uniquement).

A l’heure actuelle, cette question reste ouverte. Cela dépend de la progression de la pandémie et du retour d’expérience sur le semestre d’automne.

Suivi des cours

Nous vous invitons à transmettre votre demande via ce formulaire. L’école propose une solution technique aux étudiant-e-s qui résident en Suisse. Pour les étudiant-e-s hors de la Suisse, l’Ecole n’est pas en mesure de fournir une solution.

Nous avons demandé à ce que tous les cours soient enregistrés, si tel n’est pas le cas, n’hésitez pas à en discuter avec vos délégués ou avec les enseignant·e·s concerné·e·s directement. Vous pouvez également reporter la situation à votre section.

En plus des outils habituellement utilisés (Moodle par exemple), Zoom est maintenant accessible aux étudiants, avec leur compte GASPAR, pour leur permettre d’organiser leurs meetings.

Enseignement

Pour les cours, 2 modèles d’enseignement sont conseillés:

1. Cours en live streaming avec enregistrement

  • sur tablette ou PC
  • transmission simultanée par Zoom, avec activation de l’enregistrement
  • exercices décalés d’une semaine, si nécessaire

2. Cours pré-enregistré

  • Pré-enregistrement effectué sur tablette, PC, ou au tableau noir, possible en auditoire .
  • Activités en présence des étudiants (25-50% du temps de cours habituel).

Chaque enseignant·e est libre de décider du format qui lui convient le mieux et qui est le plus adapté au contenu de son cours. Il doit cependant informer sa section du format choisi.

Une page Web dédiée décrit les possibilités pédagogiques et tous les supports mis à disposition par l’équipe Flexible-Teaching (Centre d’appui à l’enseignement (CAPE) et Centre for Digital Education (CEDE)).

De plus, le CAPE/CEDE organise régulièrement des ateliers sur cette thématique.

La mise à disposition d’assistant·e·s doctorant·e·s et d’assistant·e·s étudiant·e·s doit être discuté avec la section responsable du cours. Pour les chargé·e·s de cours externes qui n’ont pas de personnel assistant, la section doit prévoir les aides nécessaires. Pour l’option ‘cours en live streaming avec enregistrement’, il est recommandé d’avoir un·e assistant·e dans la salle pour aider au suivi des différentes tâches (livestreaming, enregistrement, questions/réponses en ligne).

Au printemps 2020, nombre d’étudiant·e·s éprouvaient des difficultés de connexion et une fatigue liée au format «téléconférence». Il est donc essentiel d’enregistrer les cours. Il est aussi fortement conseillé d’organiser des séances d’exercices décalées d’une semaine pour les cours en live streaming.

Les étudiant·e·s ont également signalé qu’ils/elles appréciaient un accès régulier au campus avec une interaction en personne avec les enseignant·e·s. Ils/elles n’ont pas fait état d’une préférence claire pour le live streaming ou les cours pré-enregistrés. Concernant les cours en ligne, ils/elles ont exprimé un besoin d’interactions avec l’enseignant·e et souhaitent donc que la priorité soit accordée à ce type d’enseignement.

Etant donné le délai pour la mise en ligne d’un cours enregistré, il est nécessaire de donner aux étudiant·e·s un temps suffisant entre la mise en ligne du cours et la séance d’exercices. A chaque enseignant de s’adapter en fonction du temps qui sépare le cours de la séance d’exercices dans l’horaire.

Si les cours sont pré-enregistrés et disponibles à l’avance, l’enseignant·e peut organiser les heures prévues selon ce qui lui semble le plus judicieux.

Nous recommandons d’utiliser SWITCHtube, qui offre de meilleures conditions (IP, données, etc.) que YouTube ou d’autres plateformes privées. Les instructions pour télécharger les vidéos sur SWITCHtube sont disponibles à l’adresse https://go.epfl.ch/QUICKSTART_SwitchTube

La résolution de l’image en streaming des cours donnés sur tableaux noirs n’est pas suffisante pour assurer une bonne qualité vidéo. Il est donc vivement déconseillé d’utiliser le tableau noir, son remplacement par les tablettes est recommandé. Les enseignant·e·s désirant utiliser le tableau noir devraient privilégier le pré-enregistrement de leurs cours. Ils/elles doivent contacter le SAVE pour réserver des créneaux d’enregistrement.

Lorsqu’une vidéo est rendue disponible via internet, il est toujours possible pour un utilisateur de la récupérer sur sa machine. On peut rendre la rediffusion plus difficile en désactivant la possibilité de faire un download (et ne permettre que le streaming). Cette option est désavantageuse pour les étudiant·e·s qui n’ont pas à leur disposition une connexion internet fiable et stable.

En enregistrant son cours soi-même et en le rendant disponible aux étudiant·e·s, l’enseignant donne de facto son consentement à être filmé.

Celui de l’EPFL.

L’équipement adapté dépend du format choisi: «pré-enregistrement» ou «live streaming + enregistrement» du cours. Pour ce dernier format, il est conseillé d’utiliser un micro sans fil. Pour les pré-enregistrements, un micro usuel (filaire) peut être utilisé. Voici les recommandations pour chacune des options: https://go.epfl.ch/QUICKSTART_Hardware

Les micros sont disponibles uniquement dans certains grands auditoires (équipés par le SAVE). Pour utiliser zoom dans un de ces auditoires, les enseignant.es peuvent soit utiliser le micro disponible, soit leur propre micro avec un adaptateur sans fil (voir: https://go.epfl.ch/QUICKSTART_Hardware). Dans les salles non pourvues de micros, les enseignant·e·s doivent connecter leur propre micro (sans fil).

La section de l’enseignant·e est en principe responsable de l’équipement de ses collaborateurs.trices. Les chargé·e·s de cours externes sont invités à contacter leur section.

Ce dispositif est conçu pour pré-enregistrer les cours, et pas pour le live streaming. De plus en plus d’auditoires vont être équipés avec ce type de matériel. Nous souhaitons installer bientôt un dispositif de haute qualité pour les pré-enregistrements dans chaque auditoire qui le permet.

 Pour l’organisation d’un examen oral en ligne à livre ouvert, les enseignant.es peuvent se référer à ce guide. Les étudiant.es ont accès à tout le matériel tel que livres, manuscrits, Internet, mais ils.elles ne sont pas autorisé.es à collaborer pour produire leurs réponses. Cet examen a lieu sous vidéosurveillance. L’observateur (ou si nécessaire un assistant supplémentaire) doit gérer la session Zoom. La législation sur la protection des données ne permet pas d’enregistrer l’examen. L’observateur doit donc prendre le compte-rendu écrit de l’examen selon le déroulement habituel.

Pour l’organisation d’un take home exam, les enseignant.es peuvent se référer à ce guide. Les étudiant.es ont accès à tout le matériel tel que livres, manuscrits, Internet, mais ils.elles sont pas être autorisé.es à collaborer pour produire leurs réponses. Dans un examen à livre ouvert, les questions ont tendance à se focaliser sur des applications, de la compréhension et de la synthèse plus que sur de la mémorisation. Il convient aussi d’éviter les exercices facilement trouvables sur Internet ou dans un livre.

Organisation des séances d’exercices, TP et projets

Dès lundi 2 novembre et jusqu’à la fin du semestre, les séances d’exercices se déroulent uniquement en ligne.

Les enseignements polytechniques donnés en commun à tous les futur·e·s ingénieur·e·s ( Analyse I, Algèbre Linéaire, Physique Générale I, ICC ) nécessitent de nombreuses séances d’exercices. Des sessions extraordinaires d’exercices sont organisées en ligne les samedis pour ces 4 enseignements. Les étudiant·e·s de première année peuvent y participer sur une base volontaire.

Le tutorat est organisé pour Analyse I et Physique I. Il est maintenu en ligne.

Les travaux pratiques qui doivent impérativement être réalisés en présentiel ne peuvent accueillir qu’un seul groupe par semaine et doivent se concentrer sur les expériences essentielles. Le groupe en présentiel doit se conformer aux règles sanitaires et aux mesures d’hygiène. Les étudiant.e.s doivent désinfecter leurs places de travail avant et après utilisation.

Les ateliers d’architecture sont assimilés aux travaux pratiques décrits ci-dessus. De plus amples informations sont directement données par la section d’architecture.

Les projets de semestre et de master sont généralement réalisés dans les instituts de recherche et dans les laboratoires des professeur·e·s. Les étudiant·e·s sont inclus dans le staff du laboratoire. Ils/elles doivent respecter les règles sanitaires que chaque laboratoire leur impose.

Mobilité

Oui, sous certaines conditions. Les voyages sont interdits dans tous les pays déconseillés par le DFAE pour des raisons sécuritaires ou sanitaires non liées au COVID-19. En outre, la situation sanitaire pouvant évoluer très rapidement et les vols commerciaux restant peu nombreux avec une probabilité de suppression, l’Ecole recommande de renoncer aux voyages en dehors de l’Union européenne, de l’Espace Schengen et du Royaume-Uni. Ceci, car elle ne pourra pas fournir d’assistance en cas de problème et un rapatriement pourrait s’avérer compliqué et onéreux.

Les étudiant.es partent sous leur responsabilité et ils/elles doivent disposer d’une assurance couvrant les frais maladie et accident à l’étranger, avec une clause assistance-rapatriement.

Par ailleurs, les étudiant.es ne sont pas autorisé.es à partir dans une université étrangère pour suivre des cours uniquement en ligne. Ils/elles devront suivre tout ou une partie des cours en présentiel.

Ils/elles doivent également s’assurer qu’une venue après les examens de cet hiver est compatible avec le programme d’études de leur université d’accueil. Il ne sera en effet pas admis de changement dans les horaires et formes d’examens pour les étudiant.es qui partent en échange.

Les étudiant.es doivent se renseigner sur les règles sanitaires en vigueur dans le pays et l’institution où ils/elles prévoient de partir et suivre celles-ci. A leur retour, ils/elles devront respecter l’éventuelle quarantaine préconisée par l’OFSP selon la liste des Etats et territoires à risque élevé d’infection. Ils/elles doivent également être conscient.es qu’il leur incombe d’assumer l’organisation et les frais des trajets ainsi que d’éventuelles difficultés liées à une prise en charge sanitaire ou à un retour en Suisse (annulation des vols, fermeture des frontières…).

Pour plus d’informations, consultez le point 16 de la Directive fixant les conditions-cadre du plan de protection COVID-19 de l’EPFL.

Les principes ci-dessus sont également valables pour les stages et projets de Master à l’étranger. Les activités liées à un stage ou à un projet de Master doivent également être effectuées en partie ou tout en présentiel, sauf si l’employeur impose un travail en ligne pour l’ensemble des employés.

Oui. A noter que les étudiant.es doivent être conscient.es qu’il leur incombe d’assumer d’éventuelles difficultés liées à une prise en charge sanitaire ou à un retour en Suisse (annulation des vols, fermeture des frontières…).

Oui, avec l’accord de leur section.