Highlights: Mapping urban history

Des connaissances historiques, architecturales et urbaines au service de la représentation géographique d’une ville : la parfaite réaction symbiotique.

Nathan Bonnet (SIE), Gabriel Grosclaude (SIE), Esther Jörg (SIE), Youssef Lafkihi (SIE), étudiants ENAC

1.     Enjeux

Et si la numérisation des données rendait service aux historiens pour décrire l’évolution des villes ? Et si Histoire et Géographie se réunissaient grâce à un système d’information commun ? Et si le développement d’une ville se réduisait à une visualisation bi(tri)dimensionnelle ?

2.     But

Sur une base d’iconographie urbaine, la représentation évolutive d’une ville sera une collecte et une superposition d’informations utiles pour pouvoir retracer et représenter l’évolution d’une ville.

3.     Approche

L’idée étant d’aborder, par le biais de SIG, et en s’appuyant sur diverses ressources historiques, l’évolution des villes. Une documentation historique permet alors de réaliser une “data acquisition”. Ainsi, l’ensemble des informations réunies nous permettent de retracer grâce aux outils de notre époque l’histoire d’une ville et ses mutations. Cette transformation de données sous forme “numérique” et “digitale” synthétise tout ce que l’on pouvait trouver comme informations sur une ville dans diverses archives, et aboutit in fine à la création d’une pseudo “machine à remonter le temps”, à l’instar de la “Venise Time Machine”. Elle permettra de décrire, de manière concise, ludique et didactique, l’état d’une ville à n’importe quel moment de son histoire.

4.     Résultats

En suivant ce modus operandi, nous avons pu décrire la mutation des villes de Paris, Venise et Lausanne. Un travail porté sur la récolte d’informations utiles à la représentation de ces villes a permis de souligner les changements opérés au fil du temps. Les évolutions ne se limitent pas aux mutations architecturales et urbaines, elles concernent également les aspects sociaux d’une ville : métiers, types de commerces … Le résultat final s’apparente à une carte ou une visualisation 3D.

5.     Conclusion

Ainsi, un ensemble de données historiques, architecturales, cadastrales, réunies dans un SIG, peut retracer l’histoire d’une ville et la montrer au public de façon ludique et interactive. Le SIG est un carrefour entre histoire, géographie et urbanisme.

Auteurs: Nathan Bonnet (SIE), Gabriel Grosclaude (SIE), Esther Jörg (SIE), Youssef Lafkihi (SIE)