SINERGIA – African contributions to global health

Reconnecter la santé publique et la planification urbaine

Le présent projet a été élaboré en collaboration avec l’Université de Bâle et l’Institut Suisse de Santé Publique et Tropicale (SwissTPH), avec le support du Fonds National Suisse (FNS). Le projet s’articule autour de de deux post-docs, quatre thèses de doctorat – dont deux à la CEAT – ainsi que d’une vingtaine de partenaires européens et africains. L’objectif est de développer une perspective interdisciplinaire sur la santé et l’innovation à partir d’un point de vue africain, partant de l’hypothèse que les innovations du Sud portent des bénéfices au-delà de leur lieu d’origine. En reconnaissant qu’une seule discipline ne pourrait donner suffisamment d’orientation pour saisir la circulation intercontinentale des connaissances, nous proposons d’approcher les contributions africaines à la “santé globale” (global health) sous les perspectives de la santé publique, de la planification urbaine et de l’histoire africaine.

Considérant que la santé publique a été progressivement dissociée de la planification urbaine au cours du XXème siècle, les projets de recherche menés par la CEAT contribueront au présent effort de re-connecter ces deux domaines. De plus, ces projets se pencheront sur un thème jusqu’à présent peu exploré, soit la collaboration entre les deux disciplines dans le contexte de pays de revenu bas/moyen, qui a certainement été ignorée à cause des divisions administratives entre les différentes autorités compétentes. Nous considérerons la période allant de l’après deuxième guerre mondiale jusqu’à présent, en étudiant des cas empiriques dans des sites spécifiques afin d’explorer ses (possibles) résonances globales.

Informations générales

Équipe: Vitor Pessoa Colombo, Andrea SalmiRémi Jaligot, Jérôme ChenalJulia Tischler, Jürg Utzinger

Contact: [email protected]

Financement: Fonds National Suisse (FNS)