Travel Less Without Loss

33% de l’empreinte carbone de l’EPFL est attribuée aux voyages professionnels. Nous visons la réduction de l’empreinte carbone tout en préservant le progrès scientifique et la carrière des scientifiques.

Recommandations pour un transport durable

Apprenez comment envisager vos déplacements afin de minimiser l’impact sur les émissions de CO2

Routerank

Utilisez RouteRank pour rechercher des options de voyage respectueuses de l’environnement

Vidéoconférence

Organisez une vidéoconférence

Informations plus détaillées

Il est alarmant de constater qu’environ 33% des émissions totales de CO2 de l’EPFL sont liées aux voyages professionnels. En 2016, les voyages effectués pour le compte de la Faculté des sciences de la vie ont généré à eux seuls 532,5 tonnes de CO2 dans l’environnement.

Compte tenu de l’urgence, un plan d’action pour répondre à ces besoins critiques est impératif, à tous les niveaux.

L’objectif de ce projet est d’identifier et de mettre en place des moyens par lesquels les scientifiques du monde entier peuvent réduire l’impact des voyages scientifiques sur l’environnement, améliorer l’accessibilité aux conférences scientifiques, aux données et aux résultats, sans négliger l’importance des contacts sociaux de tels événements.

L’objectif n’est pas d’abolir les voyages, mais de les réduire considérablement, par exemple de 50%.

Au total ce sont 3% des rejets mondiaux de CO2 qui sont émis par des avions de ligne. A l’EPFL, environ 33% de l’empreinte carbone de l’EPFL est attribuée aux voyages professionnels.

L’empreinte CO2 générée par les avions vient du kérosène, mélange d’hydrocarbures issus du raffinage du pétrole servant à alimenter les turboréacteurs et les turbopropulseurs des avions.  C’est lors du décollage que la quantité de kérosène est la plus importante.

Mais la pollution des avions provient également de la réflexion du rayonnement terrestre par les traînées de condensation des avions, accentuant les effets du réchauffement climatique.

Trois études ont été menées sur les voyages professionnels à l’EPFL:

  • En 2017, un rapport, fait par l’association des doctorants EPFL Share Think-tank a  en effet montré qu’un tiers de l’empreinte carbone de l’EPFL est à imputer aux voyages professionnels. Dans ces 33%, 60% des émissions proviennent de seulement 10% des voyageurs. Par ailleurs, le rapport a montré que plus l’ancienneté est grande, plus les voyages sont nombreux. Ce rapport montre aussi que par l’adoption de pratiques simples, il serait possible de diminuer de 20 à 30% les émissions de CO2.
  • L’association de doctorants EPFL Share Think-tank a effectué une deuxième étude montrant qu’il n’existe pas de corrélation entre la performance académique des chercheurs et les voyages professionnels en avion.
  • Une troisième étude du Centre de compétences suisse en sciences sociales FORS sur la mobilité scientifique permet de comprendre les raisons de voyager, les pratiques et les besoins des chercheurs.

Par ailleurs, une étude d’impact réalisée afin d’évaluer les émissions de CO2 de la vidéoconférence montre que la vidéoconférence génère beaucoup moins de gaz à effet de serre que les voyages en avion. Voir plus

L’EPFL fait parti du réseau Suisse pour une mobilité professionnelle durable. Ce réseau regroupe des représentants des universités de Lausanne, de Bâle, de Bern, de Fribourg, de Genève, de Luzern, de Neuchâtel, St Gallen, Zurich, l’Università della Svizzera italiana, l’ETHZ et l’EPFL qui travaillent ensemble pour réduire les émissions de CO2 générées par les voyages professionnels.

Dans le monde, d’autres universités définissent des règles ou des recommandations afin de diminuer l’empreinte CO2 liée aux voyages professionnels de leurs chercheurs.

A titre d’exemple on peut citer en Europe les universités de Cambridge, Birmingham, Leeds, Lund, Göteborg; aux États-Unis, les universités de Washington, San Diego; au Canada la McGill University .

Et si vous avez encore le temps…

 

Liens utiles

Mobilité et transport à l’EPFL

Découvrez les initiatives de Durabilté EPFL pour une mobilité plus écologique

Comment réserver un voyage en train à l’EPFL

Le Ticketshop CFF permet d’acheter vos billets en ligne avec une remise de 10%. Pour toutes questions, contactez le Centre voyageurs CFF au 0848 111 456. Les billets de train internationaux peuvent aussi être achetés au guichet TL de l’Esplanade

Compensation CO2

Il est possible pour les laboratoires et les unités de l’EPFL de compenser les émissions CO2 dues aux déplacements aériens via le budget de fonctionnement

Nous contacter

Des questions ou suggestions? Écrivez-nous     

Cheffe de projet:
Agnès Le Tiec
[email protected]

Leader du projet
Kelly McClary
[email protected]

Nous trouver

EPFL SV-DO
SV 3811 (Bâtiment SV)
Station 19
CH-1015 Lausanne