Highlights: Remix Public Space

Profitez de l’opportunité de la semaine ENAC pour sortir de votre routine de cours et découvrir de nouveaux horizons.

Chloé Udressy, étudiante SIE

1.       Enjeux

Cette année, la semaine ENAC Remix public space a eu comme secteur d’intervention le chemin des Croisettes à Epalinges. Au centre de plusieurs lieux stratégiques (arrêt terminus du métro M2, commerces, fitness, collège), cette route de transfert et de desserte est régulièrement embouteillée par les nombreuses voitures qui l’empruntent. Ce flux routier important ainsi que la limitation à 50 km/h provoquent une nette ségrégation des deux côtés de la chaussée, rendant la mobilité piétonne difficile. Relégués au second plan, les piétons manquent d’aménagements permettant une véritable vie de quartier. En raison de la prédominance des flux de passage routier et piéton, le chemin des Croisettes ne remplit pas son rôle de deuxième centre d’Epalinges.

Pour contrer ce problème, la commune d’Epalinges a envisagé de convertir le secteur en zone de rencontre.

2.       But

À des fins de test d’une zone de rencontre sur le chemin des Croisette, nous avons ainsi eu comme objectif de concevoir et construire des installations temporaires en bois, permettant d’illustrer concrètement les avantages que la zone 20 pourrait apporter et d’observer les impacts qu’elle aurait sur la dynamique du quartier.

3.       Approche

La grande majorité d’entre nous avons découvert le site le lundi même. Ceci nous a permis d’apporter des regards frais sur le quartier, perçu de manière pessimiste et figée par certains passants.

Nous avons été immergés dans notre lieu d’intervention durant toutes les phases du projet (observation et récolte d’avis, expérience grandeur nature de handicaps, conception, construction). Cette approche immersive nous a permis de saisir la dynamique du site et les principaux enjeux à traiter, ainsi que d’être en contact direct avec la population concernée.

Étant donné la courte durée à disposition ainsi que le caractère éphémère des installations, la conception ne s’est pas effectuée avec ordinateur, mais avec papier et crayon. Ces contraintes nous ont poussé à aller à l’essentiel et à privilégier la mise en valeur des éléments déjà existants.

4.       Résultats et conclusion

Concernant l’espace devant le fitness, deux principaux problèmes sont ressortis : le manque d’aménagements ainsi que la ségrégation place- chaussée. Nous avons ainsi premièrement relié ces deux niveaux par des gradins, prolongés par une passerelle posée sur la bande herbeuse pour faciliter l’accès à la chaussée. Cette passerelle est formée d’une alternance de plancher et de zones de terre non recouvertes, qui délimitent des espaces de plantation. Étendues en véritable jardin communautaire, ces plantations favoriseraient les interactions sociales entre les habitants du quartier. Dans la même optique, nous avons aménagé une ancienne cabine téléphonique en boîte à livres. Ces diverses installations permettent ainsi de donner un sens à cette place initialement vide, tout en combinant les aspects passage, rencontre et repos.

Auteur: Chloé Udressy