Ivan Retti

Ivan Retti

En savoir plus

Etudiant en sciences et ingénierie de l’environnement

Cette Semaine ENAC a permis d’être exposé à un projet concret nécessitant l’expertise de plusieurs «corps de métier». Les étudiants des trois sections n’ont toutefois pas la même manière d’aborder un problème, ni les mêmes intérêts. Les ingénieurs en environnement se sont ainsi naturellement concentrés sur l’aspect de pollution (sonore ou atmosphérique) dans ce projet et ont prouvé qu’il y avait un problème à résoudre. Les architectes et les ingénieurs civils se sont ensuite concentrés sur la construction d’une protection contre les nuisances sonores et atmosphériques. Ce dernier point aurait été complètement négligé sans eux et la problématique n’aurait pas été résolue.

Bien sûr, tout n’a pas été simple durant cette semaine Nous avons des manières de travailler très différentes entre les sections et nos divergences ont parfois rendu difficile la mise en place d’un accord quant à la structure finale du rapport, chaque section voulant plutôt mettre l’accent sur «sa zone de prédilection». Mais ayant déjà tous rédigé des travaux de groupe par le passé, nous avons pu produire un rapport qui prenait en compte l’avis de toutes et tous.

La Semaine ENAC permet d’avoir un aperçu de ce que nous ferons après nos études. Alors que nous sommes pour le moment uniquement confrontés à notre zone de confort, dans la vie active, tous nos domaines s’entremêleront. Il est dès lors intéressant d’avoir une introduction à ces problématiques durant notre formation.