Bienvenue au Laboratoire de Technologie Ecologique

Nos principaux axes de recherche portent sur la compréhension quantitative des processus écologiques, physiques, chimiques et biologiques et de leurs interactions dans une perspective de développement durable.

La production de systèmes établis sur des bases scientifiques et des principes écologiques revêt une importance capitale pour les problématiques liées aux ressources en eau. Une adéquation entre la demande en eau potable, pour l’agriculture, notamment, et celle des besoins de l’équilibre écologique et de la biodiversité représente actuellement un des défis majeurs de notre société.

Le laboratoire ECOL focalise également ses recherches sur les écoulements en milieux poreux, les processus biogéochimique et leur modélisation. Celles-ci sont développées dans le cadre de projets multidisciplinaires comprenant des analyses en laboratoire, des campagnes de mesures et des aspects théoriques. Elles concernent principalement la modélisation des écoulements polyphasique, les courants en zones côtières, les processus de mélange, ainsi que les transports réactifs.

Dans la mesure du possible, les projets visent également à développer des modèles de pointe pour le transport des polluants, l’intégration des processus biogéochimiques , la prédiction et la remédiation de ces substances dans des environnements souterrains complexes tout comme la modélisation des bassins versants contributifs, le transport de sédiments, les processus de flux et reflux sur les rives des océans.

Notre groupe de recherche possède une grande expérience dans l’application, le développement et l’optimisation de modèles numériques et plus généralement dans les analyses théoriques et la modélisation des processus de transports réactifs tant dans des environnements homogènes qu’hétérogènes, incluant des approches stochastiques de modélisation.

Depuis juillet 2005, il est dirigé par le professeur D. Andrew Barry.

Appel à projets – Fondation Bois Chamblard

La Fondation Bois Chamblard, administrée par l’EPFL, ouvre un Appel à Projets dans le but de soutenir et promouvoir des initiatives de recherche et d’enseignement dans le domaine de la biodiversité au sens large.

Ci-dessous les points importants de cet appel à projets :

  • Projets subventionnés pour un montant maximal de 75,000CHF (projet d’une durée maximale d’une année) ou pour un montant maximal de 125,000CHF (projet d’une durée maximale de trois ans)
  • Délai de soumission: 31 Octobre 2019
  • Le partenaire principal du projet (PI) doit être employé de l’EPFL, l’UNIL ou l’UNIGE
  • Les PIs sont acceptés dès le niveau postdoctorant
  • Les projets doivent être partiellement localisés sur le site des Bois Chamblard à Buchillon

Toutes les informations détaillées (en anglais) sont disponibles sur la page web: https://www.bois-chamblard.ch/en/call-for-projects/

Séminaires EESS

Pendant les semestres de printemps et d’automne, des séminaires hebdomadaires ayant pour but de promouvoir d’une part les principales thématiquesde recherche de l’institut et d’encourager l’émergence de synergies de recherche en ENAC et au-delà, sont organisés par l’Institut d’Ingénierie de l’Environnement (IIE), les mardis de 12:15 à 13:00. Les annonces des prochains séminaires sont disponibles ici