CONTINUUM

L’exposition CONTINUUM entremêle récits de personnes, savoirs scientifiques et portraits photographiques autour du continuum du genre et des sexualités.

Récits · Savoirs scientifiques · Portraits photographiques Du 15 novembre au 3 décembre 2021 Rolex Learning Center

CONTINUUM

Exposition | 15 novembre – 3 décembre 2021 | Rolex Learning Center | Pass COVID obligatoire 

Créée par l’Université de Genève en 2018, l’exposition propose un état des lieux sur la recherche autour du continuum du genre et des sexualités, accompagnés de 14 portraits réalisés en 2018 par la photographe Neige Sanchez. 

CONTINUUM invite à réfléchir autour des notions de genre et de sexualités sans pour autant ranger les individus dans des catégories fixes ou d’en faire des porte-paroles, mais plutôt de raconter des histoires singulières.

Durant son passage à l’UNIL et à l’EPFL, de nouveaux panneaux « savoirs » ont été ajoutés à l’exposition originale.

Commissaire de l’exposition : Ferdinando Miranda
Photographe : Neige Sanchez

Documentation de l’exposition originale (2018, UniGE) : 

Récits | Savoirs | Catalogue

Evénements en marge

Table ronde : “Institutions et association : enjeux, devoirs et attentes autour du continuum du genre et des sexualités”

Avec :

La table ronde sera suivie d’un apéritif offert et vegan friendly. 

Pass Covid obligatoire

Table ronde : “Droits et reconnaissance des personnes LGBTQIA+ : point de situation en Suisse et à l’EPFL”

Avec :

Des collations seront offertes et vegan friendly. 

Pass Covid obligatoire

Online Conference : “How We’ve Taught Algorithms to See Identity” by Morgan Klaus Scheuerman, followed by a discussion 
(Zoom link)

Race and gender have long sociopolitical histories of classification in technical infrastructures-from the passport to social media. Facial analysis technologies are particularly pertinent to understanding how identity is operationalized in new technical systems. In this talk, Morgan Klaus Scheuerman will present the results of two works on how identity is conceptualized in computer vision. First, “How Computers See Gender,” an analysis of how gender is concretely conceptualized and encoded into commercial facial analysis and image labeling technologies available today. Second, “How We’ve Taught Algorithms to See Identity,” how race and gender are defined and annotated in image databases used for facial analysis. The synthesis of these works points towards a need for addressing the discursive construction of identity categories in computer vision, and technologies more broadly.

With : 

(Zoom link)