Une formation polyvalente

Formation de l’ingénieur physicien

La formation du physicien demande qu’il connaisse les lois de comportement des systèmes physiques en apprenant à les redécouvrir au travers de cours de physique et de travaux pratiques en laboratoire.

De plus la compréhension des théories physiques requiert un solide bagage mathématiques. En conséquence, le programme scientifique des premières années de la formation est principalement basé sur des cours de mathématiques et de physique générale et des travaux pratiques de physique.

Comme le physicien cherche à appliquer les découvertes scientifiques dans la technique moderne, il est important qu’une part de sa formation soit réservée aux Sciences Humaines et Sociales (SHS).

Après une année de formation propédeutique, le cycle “Bachelor” (2 ème et 3 ème année) est consacré d’une part aux grands cours de physique moderne, tels que physique quantique, électrodynamique, physique du solide, physique statistique, biophysique, …, et d’autre part à des travaux pratiques portant sur des sujets d’actualité des laboratoires de physique de l’EPFL.

Le cycle “Master” permet d’aborder des cours de spécialités. Il se termine par un travail de diplôme réalisé en quatre mois dans un laboratoire de recherche.

Comme le sujet est en principe une recherche originale, il est souvent valorisé par une publication dans un journal scientifique de renom international.