Problèmes d’Altitude

Des milliers de touristes visitent le Ladakh chaque année sans rencontrer des problèmes d’altitude. Toutefois, il ne faut pas négliger le mal des montagnes et donc suivre des règles simples afin que le corps s’adapte à l’altitude.

La première règle d’une bonne acclimatation est le repos, ou du moins éviter les efforts physiques durant les deux premiers jours, ceci particulièrement pour les randonneurs. Dans le cadre de notre voyage, il n’y a pas d’efforts physiques prévus, et nous nous déplacerons en bus.

Les symptômes habituels et bénins à l’arrivée sont les maux de tête qui disparaissent rapidement si l’on se repose. Il faut également boire beaucoup et être attentif à son état général. Si de forts maux de tête devaient persister ou s’aggraver, avec d’autres symptômes comme des vomissements, il faut impérativement redescendre en plus basse altitude, (500m au minimum).

En conclusion, il n’y a pas de raison de paniquer, mais il faut gardez l’œil ouvert ! De toute façon, nous serons toujours accompagné par un guide local qui saura très bien nous conseiller et nous rediriger vers un médecin si besoin.

Si cette possiblité vous inquiète encore, sachiez que le meilleur moyen de ne pas souffrir de problèmes d’acclimatation est de faire quelques excursions en altitude (entre 3000 et 3500m) dans les semaines précédant le voyage, par exemple dans les Alpes.