Evaluation

Dans le but d’uniformiser les méthodes d’évaluation et d’éviter des disparités trop grandes dans l’appréciation des travaux pratiques, cet aide-mémoire résume les principaux points dont les assistants aux TPA tiendront compte lors de l’évaluation des étudiants.
 

1. Présence aux séances

A la différence des cours ex-cathédra, la présence des étudiants aux séances de TPA est obligatoire

. Les absences délibérées ou non justifiées doivent être sanctionnées par une diminution de la note de préparation et travail de l’étudiant concerné. Un certain respect des horaires (surtout en début de journée) pourra également être exigé.

2. Notes

L’évaluation des étudiants se fera au moyen de deux notes:

  • A) Préparation et travail expérimental (6 points)
  • B) Rapport écrit (6 points)

La note globale du TP (sur 6) sera la moyenne des notes A) et B).

 

3. Note de préparation et travail

L’assistant évaluera :

  • la préparation (1 point)
    • lecture de la notice ou de la documentation avant les séances
    • recherche de littérature ( éventuellement donner aux étudiants une liste des livres ou articles à chercher)
    • les connaissances spécifiques nécessaires pour la compréhension du montage expérimental (électricité, électronique, informatique,…)
  • l’initiative et le travail (2 points)
    • aptitudes au travail expérimental
    • suivi de l’expérience
    • efficacité
  • les résultats (3 points)

 

4. Note de rapport

Pour la rédaction, les étudiants doivent se conformer aux directives de la brochure « Introduction aux TPA » (à télécharger sur la page des expériences). Les points suivants feront l’objet d’une évaluation soigneuse :

  • la structure du rapport
  • l’utilisation d’un vocabulaire scientifique précis
  • la discussion et l’interprétation des résultats (appréciation de la compréhension)
  • l’utilisation et la mention de références selon les règles en vigueur dans le monde scientifique
  • les représentations graphiques propres et compréhensibles
  • l’estimation d’erreurs pour les résultats expérimentaux

A titre d’entraînement pour une rédaction de longueur limitée, telle qu’elle est couramment pratiquée par certaines revues scientifiques, le rapport écrit devra être conforme au critère suivant :

 

Le contenu du rapport se limitera à 10 pages A4 de texte, des pages supplémentaires n’étant admises que pour les besoins de la présentation de graphes, de figures ou d’annexes.

 

Un rapport trop long fera l’objet d’une déduction de 0.5 point sur la note de rapport.

 

5. Appréciations et commentaires

Les notes doivent refléter une appréciation concrète. Il est très important d’appliquer le barème dans toute son envergure :

 

Note Appréciation
0 Absence non justifiée à toutes les séances ou rapport non rendu
1 – 2.5 Au revoir de A à Z
3 – 3.5 Mauvais
4 Suffisant
4.5 – 5 Bon
5.5 Très bon
6.0 Exceptionnel

 

Les quarts de point sont autorisés. La note 0.5 n’existe pas. La correction effectuée par l’assistant doit être documentée. L’assistant rédigera ses remarques et commentaires dans le rapport, sur une feuille séparée ou sur un formulaire d’évaluation.

L’échelle de note réduite implique une importance accrue des demi-points. Un demi-point de plus ou de moins dans la note doit par conséquent trouver sa justification dans les remarques écrites de l’assistant. Par ailleurs, le barème doit être appliqué avec la même rigueur tout au long du semestre. Il n’y a pas de raison d’être plus indulgent pour le premier rapport de l’année par exemple.

 

6. Délais

Le respect des délais (rapports, projets,…) doit faire partie de la méthode de travail de l’ingénieur et du chercheur. Par conséquent, le non-respect du délai fixé pour rendre le rapport sera sanctionné (-0.5 point sur la note de rapport). Si le retard n’est pas justifié, ou communiqué au dernier moment, le retrait d’un demi-point supplémentaire peut être envisagé.

Les rapports écrits doivent être rendus à l’assistant au plus tard 7 jours après la dernière séance d’une expérience.

 

7. Discussion après correction (feedback)

Il est du devoir de l’assistant de discuter avec les étudiants des remarques, critiques et commentaires faits sur leur travail. Cet entretien devra avoir lieu au plus tard 7 jours après la remise du rapport par les étudiants. Il s’agit de leur montrer concrètement quels sont les points à améliorer et non pas de leur rendre le rapport en leur demandant de poser d’éventuelles questions concernant la correction. Un ancien rapport pourra éventuellement être pris comme exemple.L’assistant ne communiquera aux étudiants que son appréciation globale mais pas la note exacte, celle-ci pouvant faire l’objet d’une confirmation ou d’un réajustement lors de la conférence des notes.

Le rapport des étudiants ainsi que les commentaires écrits d’évaluation de l’assistant devront être remis par l’assistant au chargé de cours en fin de semestre.