Equipement à disposition

Matériel

Une salle informatique est à disposition des étudiants. Il s’agit de la salle MA.B1.486. Son utilisation est soumise à des règles (prière de les lire et de les respecter).

Le parc est constitué de 36 stations Linux Debian Wheezy (smapc001 à smapc036). Son accès est réservé en priorité aux étudiants en mathématiques. Ce local est sous la responsabilité de Léonard Gross et Marc Perraudin.

Les workstations DELL Precision T1700 ont les caractéristiques suivantes :

  • Processeur Intel Core I7-3770  (Quad Core, 3.40GHz) ;
  • 16 GB de mémoire DDR3 1600MHz ;
  • Disque dur SSD 256GB Serial ATA.

Software

L’installation fournit divers programmes et utilitaires couramment utilisés dans un cursus en mathématiques. En voici une liste (non exhaustive) :

  • Matlab (propriétaire, environnement de développement pour le calcul numérique) ;
  • Octave (open source, calcul numérique);
  • Maple (propriétaire, calcul formel) ;
  • Mathematica (propriétaire, calcul formel);
  • CPLEX (propriétaire, optimisation);
  • R (open source, traitement de données et analyse statistique) ;
  • Outils de compilation (gcc, gfortran, etc.) ;
  • Editeurs de texte (vi, emacs, gedit, geany) ;
  • Outils de formatage de documents (LaTeX, OpenOffice,…)
  • Outils de dessin vectoriel (Xfig, Inkscape)

Compte

L’accès aux stations nécessite la création d’un home directory sur un serveur de fichiers. Autrefois créé pour les étudiants lors de leur participation aux premiers TP sur ordinateur, il est maintenant attribué dès le premier semestre pour ceux qui le désirent. L’authentification, basée sur LDAP, se fait avec les données GASPAR (username/password). 

Espace disque et backup

Le serveur smana1.epfl.ch héberge les home directories des étudiants sous Linux avec une limite (quota) de 8 GB par personne. Ce serveur est backupé et possède en outre une fonction de snapshot.

Un snapshot est une photographie des fichiers à un instant donné; le serveur smana1 conserve plusieurs snapshots (18 en tout). Lorsqu’un fichier est effacé, une copie subsiste dans les snapshots et peut être récupéré dans le directory spécial nommé .snapshot localisé dans le home directory de l’utilisateur. La copie la plus récente a au plus 4 heures, la plus ancienne au plus 4 semaines. Ainsi, si un fichier est détruit par mégarde aujourd’hui (et qu’on ne s’en aperçoit pas), il est encore possible de le récupérer dans les 4 semaines qui viendront.

Bien que de nos jours l’espace disque soit devenu très bon marché, assurer la sauvegarde (backup) est très onéreux (aussi bien en ressources matérielles qu’humaines). Ceci explique les faibles quotas autorisés. Aussi, il faut prendre garde à ne stocker sur smana1 que les fichiers précieux (code source, versions originales de rapports, etc.) à l’exclusion, par exemple, des fichiers de résultats de calculs qui sont reproductibles. Sur les PCs, le répertoire /usr/scratch est à disposition pour le stockage temporaire des données (chaque utilisateur peut y créer un répertoire à son nom); la durée de rétention y est d’au moins 3 mois.

Serveurs de calcul

Les étudiants n’ont pas le droit d’utiliser les serveurs de calcul, sauf autorisation expresse d’un responsable informatique.