Traces du Bauhaus aux Acm

Un îlot au sein de l’exposition “Le principe Co-op – Hannes Meyer et le principe du design collectif”


blanc

blanc

EPFL – Archizoom
20 septembre – 15 octobre 2016


Les échos de l’activité du Bauhaus, un certain intérêt pour la nouvelle architecture hollandaise et la prise de conscience de l’essor de l’expressionnisme allemand engendrent une réflexion critique sur l’art et sur l’architecture moderne en Suisse au fil des années 1920. Plusieurs architectes, artistes et théoriciens forment une intelligentia engagée pour la cause d’une architecture moderne en Suisse. Ils se battent contre le conservatisme des associations professionnelles et sont à l’origine d’évènements culturels d’envergure internationale. La création de la revue d’avant-garde ABC Beiträge zum Bauen en 1924 à Bâle et la fondation des Congrès Internationaux d’Architecture Moderne en 1928 au château de La Sarraz comptent parmi ces événements.

Puisque ce procès évolue sur le terrain théorique plutôt que sur celui de la construction concrète, la communication sur papier des principes, des idées et des images apparaît plus que jamais importante. En Suisse romande, les architectes Henri-Robert Von der Mühll et Alberto Sartoris soutiennent la cause de l’architecture moderne et entretiennent des relations privilégiées avec ses principaux représentants. C’est grâce aux documents collectés par ces deux architectes qu’il est possible de présenter aujourd’hui des témoignages de la formation d’une culture suisse de l’architecture moderne, au sein de l’exposition “Le principe Co-op – Hannes Meyer et le concept de design collectif”.

Les Archives de la construction moderne conservent nombreux fonds d’archives des bureaux d’architectes, d’ingénieurs et ceux d’entreprises du secteur de la construction. Cet héritage est d’une importance fondamentale pour l’analyse et la compréhension de l’histoire de l’environnement construit ainsi que pour la recherche scientifique, la valorisation et la sauvegarde du patrimoine bâti. Dans le cadre de l’exposition “Le principe Co-op – Hannes Meyer et le concept de design collectif”, les Archives de la construction moderne contribuent à mettre en valeur les relations entre le milieu culturel lausannois et le Bauhaus durant les années 1920, à travers la présentation d’une sélection de documents originaux et photographies d’époque