Enseignement

Au sein d’une école polytechnique, l’enseignement de l’histoire de l’architecture doit viser à mettre les connaissances historiques en interaction avec le développement conceptuel du projet, à toute échelle, et avec sa réalisation, à savoir la construction. Il ne s’agit pas d’apprendre de belles histoires, mais d’analyser l’évolution des principes conceptuels des projets et des objets réalisés.

Les objectifs d’apprentissage guident la définition des contenus des enseignements tandis que la didactique est organisée selon une logique modulaire, basée sur des thèmes-cadres fondamentaux de l’architecture. La structure didactique formée des enseignements La nouvelle architecture internationale en Suisse et Objets en crise (workshop et unité d’enseignement) répond à cette logique.

La nouvelle architecture internationale en Suisse

Cours à l’attention des étudiants en Master traitant de l’architecture moderne suisse des années 1920 aux années 1960, en particulier ses aspects radicaux, progressistes et internationalistes, et du rôle joué par les architectes helvétiques dans le cadre du Mouvement moderne international

Objets en crise

Basé sur des analyses rigoureuses de l’histoire matérielle et culturelle de l’architecture, ce workshop du programme doctoral Architecture et sciences de la ville (EDAR) apprend à réattribuer une nouvelle identité à des bâtiments et à des lieux dont les relations avec la société actuelle et le territoire sont fragilisées. La conservation de l’objet architectural n’est pas l’objectif de cet enseignement qui vise plutôt à redéfinir les relations entre l’objet – ou phénomène architectural – et son contexte matériel et social, l’existence d’un phénomène ne prenant du sens qu’au moment où s’établit une relation avec d’autres phénomènes.