Structure de la formation

Domaines et approches

L’offre de cours et d’unités d’enseignement du mineur proposent une structuration autour de cinq axes thématiques majeurs:

  1. Environnement et ressources
  2. Réseaux, mobilité et transports
  3. Gouvernance urbaine, droit, économie et sciences sociales
  4. Développement urbain et régional
  5. Méthodes et outils de planification

La maîtrise du projet spatial multi-scalaire est l’objectif d’apprentissage principal de la formation.

Ce projet ENAC “Développement territorial” offre la possibilité de faire un projet entre architectes et ingénieurs et ainsi d’exercer pleinement l’interdisciplinarité. Cet enseignement sous la responsabilité du Dr. M. Ruzicka-Rossier réunit des enseignants et conférenciers experts dans le domaine du développement territorial suisse. Le thème est l’articulation entre ” l’Energie, la Nature, l’Habitat “. Le site est la haute vallée du Rhône, en Valais. Les sujets ont trait à l’eau, le soleil et le vent.

Le cours AR-4455″Urbanisme et territoires” est un pré-requis conseillé.

Crédits

  • Cours théoriques, Unités d’enseignement
  • 30 crédits à choix, dont six au minimum pris dans l’offre des deux autres sections.
    Possibilité de prendre des crédits en dehors de la Faculté (un cours, après demande préalable à la section et aux responsables du Mineur).
  • Inscription: au plus tard à la fin du premier semestre du cycle master.
    Inscription dans sa propre section, sur la base d’un programme d’étude validé par la section
  • Il n’est pas possible de s’inscrire dans plusieurs mineurs
  • Projet de master dans le domaine du développement territorial encouragé.

L’étudiant qui s’inscrit au mineur Développement territorial et urbanisme contacte l’adjoint responsable de sa section d’origine.

Section SIE
“L’étudiant qui choisit le mineur “Développement territorial et urbanisme” doit acquérir 30 crédits au minimum parmi les branches proposées par le plan d’études pour le mineur. Il ne peut valider, qu’une seule unité d’enseignement dans le cadre de ce mineur”. (Extrait du règlement de la section SIE)

Section GC
“L’étudiant qui choisit le mineur interdisciplinaire en Développement Territorial et Urbanisme doit acquérir 30 crédits parmi les branches proposées pour ce mineur. S’il choisit une unité d’enseignement et/ou un projet ENAC proposé(s) dans le cadre de ce mineur, cette UE et/ou ce projet sera/seront crédité(s) dans le bloc des branches pratiques obligatoires du plan d’études du génie civil (bloc 2) et, par conséquent, ces crédits ne seront pas comptabilisés dans ceux du mineur”.

Section AR
“Pour le mineur en Développement territorial et urbanisme, l’étudiant en architecture doit obligatoirement valider un minimum de 6 crédits avec des branches choisies parmi celles offertes par les sections de Génie civil et/ou des Sciences et ingénierie de l’environnement”. (Extrait du règlement de la section AR).

Perspectives professionnelles

Le domaine du développement territorial offre, d’une part, une ouverture sur les carrières scientifiques de l’analyse des dynamiques spatiales, et ouvre, d’autre part, de nombreuses opportunités professionnelles dans l’urbanisme, la gestion territoriale et la coopération, dans les secteurs public et privé, aux échelles nationale et internationale.