Monitoring et modélisation de l’environnement

Les ingénieurs en environnement étudient des phénomènes de nature complexe, qui ont de multiples interactions et se manifestent à des échelles très diverses. Pour comprendre ces phénomènes et leurs impacts, il faut d’abord observer l’environnement de manière adéquate. Bien gérer l’environnement nécessite le recoupement de nombreuses données sur le sol, l’eau et l’atmosphère. Ceci implique des instruments et des techniques pour acquérir, transmettre et stocker les données, ainsi que des algorithmes et des logiciels pour explorer ces données et simuler le comportement de systèmes environnementaux. Ainsi équipé-e, l’ingénieur-e peut évaluer l’impact de travaux sur l’environnement, comparer des alternatives et proposer un plan d’action cohérent à ses partenaires.

La spécialisation “Monitoring et modélisation de l’environnement ” apporte les connaissances d’ingénierie pour mesurer, modéliser et représenter les paramètres fondamentaux ainsi que les interactions entre les phénomènes naturels et anthropiques.

Le monitoring et la modélisation de l’environnement ont pour objet :

  • la mesure de paramètres environnementaux à différentes échelles dans le temps et dans l’espace
  • la description de l’évolution de ces paramètres, leur recoupement et leur analyse afin de comprendre les phénomènes naturels
  • l’intégration des résultats dans des modèles pour évaluer l’impact des interventions envisagées

Cette spécialisation propose une série de cours dans les domaines de :

  • Gestion de l’information et modélisation : bases de données, systèmes d’information géographique (SIG), systèmes d’information distribués
  • Systèmes de mesures et d’observation : géomonitoring, systèmes intelligents distribués, imagerie du territoire, télédétection satellitaire, techniques de navigation
  • Méthodes d’analyse : géostatistique, analyse spatiale, géovisualisation environnementale

Les ingénieurs en environnement spécialisés en monitoring et modélisation renforcent leurs compétences de base en informatique, en mathématiques et en statistiques. Ils développent un profil original en systèmes de mesures, SIG et modélisation. Ces compétences sont requises dans la plupart des projets et – par rapport à de nombreuses formations universitaires en environnement – elles sont approfondies dans cette spécialisation. Cette situation offre un avantage compétitif évident à nos diplômé-e-s, avec d’excellentes perspectives dans l’industrie, les bureaux d’ingénieurs et l’administration.