Baromètre des civic tech 2019

L’édition du baromètre des civic tech 2019 est maintenant terminée. La deuxième édition sera activité au mois de septembre 2020.

 

 

Contexte

Le terme “civic tech”  (technologie civique) fait l’objet de multiples définitions et interprétations diverses. De manière générale, il désigne un très grand nombre d’outils numériques qui ont pour ambition de rapprocher les citoyens du processus politique en transformant le fonctionnement de la démocratie grâce à un renouvellement de leurs formes d’engagement.

Les outils de “civic tech” permettent, ou en font la promesse, d’améliorer ou de favoriser :

  • La diffusion de l’information : pour des projets, des décisions politiques, etc.
  • Le dialogue entre les élus et les citoyens : réseaux sociaux, application pour interpeller les élus et dialoguer avec eux.
  • La consultation des citoyens : questionnaire, sondage, vote, recueil d’avis et de préférences (ex. financement participatif).
  • La contribution des citoyens : application de signalement, outil de crowdsourcing, outil de proposition d’idées et de projets.
  • Le partage de données : open data.

Ces outils numériques sont souvent le fruit d’un portage institutionnel, qui peut recourir à des prestataires privés ou publics pour la conception, la gestion ou encore l’animation des outils, etc.

Un baromètre des civic tech en suisse.

Ce questionnaire est celui de la 1ère édition du Baromètre des civic tech en Suisse, réalisé par le Laboratoire de Sociologie Urbaine (LaSUR) de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Il s’adresse aux acteurs des collectivités publiques suisses ayant mis en place ou souhaitant mettre en place des outils dits de civic tech. 

Ses principaux objectifs sont de :

  • Cartographier les pratiques (technologies et usages) des villes, communes et cantons suisses et les acteurs impliqués en matière de civic tech à l’échelle nationale.
  • Produire et partager de la connaissance sur ces pratiques à l’échelle nationale et internationale.
  • Favoriser le partage d’expériences et les collaborations entre les villes, territoires et cantons sur cette thématique.
  • Créer, à terme, un réseau de partenaires et d’experts à l’échelle nationale suisse.

A propos du questionnaire

Le questionnaire se décompose en deux grandes parties :

– Une partie générale en 3 parties sur les civic tech au sein de votre structure 

  1. Fiche d’identité de la collectivité publique.
  2. La participation citoyenne dans votre collectivité.
  3. La participation citoyenne et le numérique dans votre collectivité.

– Une partie “fiche outil” qui vous permet de renseigner plus finement les caractéristiques des outils que vous avez mis en place. Vous pouvez remplir 1 fiche outil complète et jusqu’à 3 autres fiches outils synthétiques. Une fiche outil est divisée en 4 parties :

  1. Fiche d’identité de l’outil 
  2. Les ressources de l’outil 
  3. Les conditions de contribution
  4. L’évaluation

Résultats

Les résultats du baromètre 2019 sont disponibles ici: Enquête Civic Tech 2019

Une présentation publique des résultats a été organisée le lundi 3 février à 13h30 au 3DD espace de concertation à Genève.

Remerciements

Ce projet est soutenu par le service concertation communication du canton de Genève (département du territoire) dans le cadre du partenariat entre l’EPFL et le canton de Genève.

Ce questionnaire s’inspire et reprend des éléments du baromètre de la démocratie locale numérique réalisé depuis 2016 par le think tank français Décider Ensemble.

Contact / Question 

Vous pouvez nous contacter en nous écrivant à Armelle Hausser